tagNon Consentement / À contre-cœurUne assistante sociale à l'agonie

Une assistante sociale à l'agonie

byCoulybaca©

L'échappée belle d'une asssitante sociale

Social worker's agony (Black Demon)

- "Quelle saleté de pute blanche! ... Son dernier rapport nous coûte la bagatelle de 100 billets par mois ...... La salope ...." hurla Ella Jones à son fils Rashan.

- "Je ne sais vraiment pas comment on va trouver assez d'argent pour nourrir les petits ... Rashan t'as quinze ans maintenant .....Tu vas te bouger le cul et rapporter un peu d'argent au lieu de te cntenter de faire des bébés et de mes les amener ensuite à élever ......Je l'étranglerai avec grand plaisir cette foutue salope si elle était devant moi! ...."

Rashan savait qu'il ne fallait pas contrarier sa mère lorsqu'elle était d'aussi mauvaise humeur, il se souvenait de ce jour, deux mois plus tôt, où l'assistante sociale était venue discuter du bien être des familles dont elle était chargée. Il était avec ses potes lorsqu'il avait vu la ravissante jeune femme était partie ses projets sous le bras. Ils étaient dans les étages, dans la petite salle d'entretien dont ils avaient fait leur ouverture sur le monde. Jamais dans leur jeune vie, Rashan et ses copains n'avaient vu de près une telle beauté.

- "Mon Dieu cette belle salope ressemble à un ange!..... Et les gars vous vous imaginez entre ses belles cuisses blanches ..... Bon Dieu j'utiliserai jusqu'à mon dernier souffle pour gagner assez pour me faire un tel morceau!.....Imaginez ses longues jambes ivoires verrouillées dans ton dos de nègre ..... Je suis prêt à juter rien qu'à l'idée de fourrer ma grosse bite dans sa petite chatte blonde ..... Imaginez vous lui fourrant un polichinelle noire dans le tiroir ......"

Ces commentaires fleurirent dans la petite salle tant qu'ils purent la suivre des yeux au travers de la petite fenêtre.

- "Momma je sais comment faire payer cette chienne de blanche, on va récupérer notre argent et même bien plus ....." s'exclama Rashan.

- "Laisses moi prendre soin de cette salope lors de sa prochaine visite ..... C'est moi l'homme de la maison maintenant et si tu me laisses ma chance je vais bientôt le prouver! .....Allez Momma laisse moi démontrer que je suis devenu un homme ...."

Ella demeurait interdite devant cette explosion verbale, de son fils elle pensait il a raison, il a maintenant 15 ans et il est en âge de se comporter en homme ... Bon supposons que je le laisse faire ......Et s'il était vraiment devenu un homme....

- "D'accord fiston ... Je suis toutes oreilles ... Expliques moi comment tu comptes t'y prendre pour l'obliger à rembourser l'argent perdu, et à nous en faire gagner? ...."

Rashan lui raconta alors les commentaires de ses copains à la vue de cette salope l'après-midi de sa dernière visite, elle comprit alors qu'il avait vraiment quelque chose en tête qui pourrait bien marcher.

Il exposa le plan qu'il venait de concocter, Ella lui accorda alors un certain, crédit, il agissait en homme.

- "Il faut que tu sois certain que ça va marcher, sinon elle t'enverra tout droit en prison, et je n'aurai pas l'argent nécessaire pour t'aider à t'en sortit! .."

- "IL se passera un bon mois avant que la chienne de blanche ne pointe à nouveau son nez, cela te donne le temps pour peaufiner ton plan et te mettre d'accord avec tes copains" l'avisa alors Ella souriante.

Depuis 4 ans Jennifer Mcdonald Jennifer travaillait en tant qu'assistante sociale au ministère de la santé, de fait elle avait toujours cherché à aider les gens ce qui en faisait une excellente travailleuse sociale.

Elle s'était spécialisée dans le domaine de la santé publique et avait été brillamment diplômée.

Bien entendu, comme dans tous les boulots de fonctionnaire, la part de paperasses était importante, mais c'était son action en faveur des déshérités qui lui donnait le plus de plaisir, 90 % des gens qu'elle aidait appréciaient vivement ses interventions.

Cependant un chose l'irritait vivement, c'était ces gens qui cherchaient uniquement à profiter du système et non pas à aider leurs familles.

Elle ne parvenait pas à oublier cet incident avec cette femme trop avide : Ella Jones, ni la façon dont cette femme s'était fâchée furieusement et l'avait menacée de mille maux.

Elle se souviendrait toujours de la façon dont cette harpie avait accompagné son départ de hurlements forcenés :

- "Salope de chienne blanche ...Tu me le paieras un jour ......Tu paieras avec ton cul ......salope de blanche ...."

A 26 ans Jennifer vivait dans un monde aisé, feutré, elle avait un mari aimant et une ravissante petite fille de 3 ans.

Elle avait rencontré son futur époux sur les bancs de l'université, il était maintenant sous directeur dans une grande banque d'affaires.

Elle était née dans une famille de la petite bourgeoisie, ses parents étaient très conservateurs, elle avait toujours jeté un oeil naïf sur la chose sexuelle, même si elle avait connu quelques instants très chauds à l'université, elle n'avait jamais laissé les choses aller trop loin.

Dès leur rencontre, ils avaient eu le coup de foudre, elle s'était donnée à lui avant la nuit de noce, mais Alan était le seul avec qui elle avait fait l'amour.

Jennifer entretenait sa forme, elle avait un visage avenant encadré de longs cheveux blonds, elle aimait plaire, mais cependant il ne lui était jamais venu à l'esprit l'idée de tromper son affectueux mari.

Redoutant la semaine à venir, Jennifer chercha à qui elle pourrait bien refiler le cas Ella Jones, cette grosse bonne femme noire l'effrayait, elle pesait au moins 115 kg, elle secoua la tête se demandant si elle dévorait la totalité de ses allocations.

Mais, étant donné le manque de personne, chaque travailleur social avait ses propres cas lourds, elle ne pouvait pas décemment refiler le bébé à quelqu'un d'autre, d'autant plus qu'elle était la principale intervenante dans ce secteur de la ville.

On était arrivé au troisième vendredi du mois, c'est le jour où Jennifer visitait le secteur où résidait Ella Jones. Sa tenue : corsage blanc, jupe noire et bas noirs lui donnait un air très professionnel bien que sexy.

En sortant de sa voiture pour commencer ses visites, Jennifer était totalement inconsciente que des yeux pervers guettaient chacun de ses mouvements.

Elle n'était pas pressée, ce week-end, Alan devait assister à un séminaire de travail, alors que sa fille était partie chez ses beaux parents qui devaient l'emmener pique-niquer et visiter le zoo.

Même si elle n'était pas pressée, elle ne voulait pas se trouver dans cette cité à la tombée de la nuit, un long frisson la, parcourut à cette idée.

Rien que de penser à Ella Jones cette grosse femme hirsute, elle se sentait nauséeuse, elle avait pris son temps pour visiter ses premiers administrés, cherchant inconsciemment à repousser l'inévitable.

Elle pensa même ne pas effectuer cette visite, mais elle pensa que cela faisait partie de son travail, par ailleurs, si elle n'effectuait pas cette visite, Ella Jones pourrait se plaindre auprès des services de la santé, et cette plainte ferait l'objet d'une inspection détaillée. Aussi décida-t-elle de se borner à une courte visite, et de repartir dès que possible.

Lorsque Jennifer toqua à la porte, elle fut toute surprise de se voir confrontée à une souriante Ella Jones qui la recevait chaudement, elle en déduisit qu'Ella Jones avait compris ses arguments lors de sa dernière visite, et qu'elle ne lui en voulait plus.

Lorsque Ella Jones lui de jeter un oeil sur un imprimé, tandis qu'elle terminerait de préparer des cookies pour le repas du soir, Jennifer ne put refuser.

En entrant dans le petit appartement sale et puant, elle se demanda comment on pouvait vivre dans un tel endroit.

- "Une seconde, s'il vous plait, Je vais vous chercher une chaise ..."

Jennifer nourrit quelques soupçons en la voyant entrer dans la chambre demandant à son fils si tout était prêt ....

Le temps d'ouvrir et de fermer la porte elle entrevit une pièce fortement éclairée, mais la porte s'était refermée trop vire pour qu'elle puisse comprendre pourquoi une si vive lumière? ....

Assise devant la table, Jennifer attendit le retour d'Ella Jones qui lui tendait un formulaire.

- "Jetez un oeil à ceci madame l'assistante sociale ...." lui dit Ella disposant l'imprimé sous ses yeux.

Jetant un oeil sur le formulaire, elle se rendit compte que c'était un double de celui qui avait causé ce si sévère affrontement 2 mois plus tôt, Jennifer avala sa salive et regarda Ella dans les yeux, le sourire de cette dernière se transforma en un rictus coléreux.

- "Eh oui salope de chienne blanche ... Tu m'as coûté cent tickets par mois ....." hurla Ella Jones.

Jennifer se releva vivement, et recula devant cette grosse femme furieuse, elle coinça un talon dans un des jouets jonchant le sol, et elle partit en arrière, se heurtant à la poitrine musclée de Rashan qui avait surgi dans son dos.

- "Oaaahhhhhhhhhhhhhhhh ...... "glapit Jennifer, la peur se peignant sur son visage alors que les bras musclés l'étreignaient, une grosse main noir se posant en coupe sur un de ses nibards.

- "Lâchez moi!...... Lâchez moi!....." hurla-t-elle désespérée alors que d'épais doigts noirs commençaient à malaxer ses sensibles mamelons.

- "Lâchez moi .... Je veux partir ......" s'époumonait-elle hystériquement, donnant des coups de pieds vers l'arrière.

- "Emmènes cette chienne dans la chambre! ...." ricana la terrible Elle Jones s'adressant à son fils.

- Se débattant et criant il la traîna dans la chambre, elle cherchait désespérément à planter ses talons aiguilles dans ses jambes, mais dans la lutte elle perdit ses chaussures.

Jennifer ne faisait pas le poids contre cet ado de 95 kg, qui levait des poids. Elle sentait sa bite battre contre son dos, elle ne s'était cependant pas rendue compte qu'il s'était dépouillé de son short de sport dans la chambre avant même de l'agripper.

Elle gémit en sentant son pouce trouver son objectif, lui écrasant un mamelon dardé.

Lorsqu'il l'avait traînée dans la chambre si fortement éclairée, Jennifer était en proie à une peur panique, qui l'a faisait hurler pour trouver un secours éventuel.

Elle découvrit tout de suite une vidéo caméra montée sur un trépied, il s'agissait d'un article récemment dérobé par Rashan dans le cambriolage d'un magasin d'audio visuel.

Ella se réjouissait en voyant cette ravissante salope afficher une grimace horrifiée sur son visage.

- "Eh la salope ......Rappelles toi ce que je t'ai dit il y a deux mois! ......Je t'avais dit que c'est avec ton cul que tu paierais, sale chienne .....Eh bien ma salope, il est temps de payer maintenant ..... Ton cul va nous rapporter l'argent que tu nous a coûté aux enfants et à moi! .......On va se rembourser sur la bête! ......." cria haineusement Ella.

Solidement immobilisée par les bras de Rashan, Jennifer était sans force, elle ne pouvait échapper à cette folle qui s'approchait d'elle.

- "Oohhhhhhhhh ......" se plaignit-elle

Alors qu'Ella agrippait l'encolure de son corsage, le déchirant d'une violente saccade, puis tandis que les bras musclés la forçait à se relever, elle attrapa la ceinture de la jupe noire et d'une autre saccade aussi violente elle l'en dépouilla la faisant choir au sol.

- "Oôoh, s'il vous plait............ S'il vous plait, arrêtez........Je vous en prie ........Je vous en pris pas ça ........Ne me faites pas ça ......S'il vous plait ....Ne me faites pas de mal ....." haletait-elle éperdue.

Alors que la grosse main noire relevait son bonnet de soutien-gorge pour lui titiller le mamelon.

Elle pleurnichait yeux fermés alors sous les caresses de ce bâtard de noir allumait ses tétons s'érigeaient.

Puis Ella lui arracha violemment son soutien-gorge de dentelle blanche.

Ella riait aux éclats, expliquant à Jennifer que toutes ces excitantes scènes étaient filmée, et que ce n'était qu'un début. Comme chaque action, chaque parole était enregistrée, Ella voulait donner à ce film concernant le viol d'une sale chienne blanche un incontestable accent de vérité.

- "Chienne de blanche ..... Je t'avais bien dit que tu paierais avec ton cul!..... Ton mignon cul de blanche va nous rapporter quelques billets ....."

Ella se laissa tomber à la tête du lit disant à Rashan :

- "Allez fiston laisse moi m'occuper de cette petite pute, ensuite tu pourras lui fabriquer des souvenirs .....Des souvenirs qu'elle ne pourra jamais oublier ....."

- Et tandis que Jennifer était poussée en arrière sur le lit entre les puissantes mains d'Ella, Rashan relâcha son étreinte et se positionna droit devant elle.

Jennifer avait les yeux braqués sur la monstrueuse bite noire de l'ado qu'il caressait lentement.

Jamais Jennifer n'avait assisté à une spectacle aussi obscène que celui de cet ado se branlant vicieusement, une goutte de pré sperme suintant déjà de son méat. Elle n'avait jamais vu de bite aussi grosse, bien plus grosse que celle de son mari.

- "Alors ma jolie tu vois ce que mon petit garçon va te mettre .....Tu vois ces vidéos ....... ON va tout enregistrer ... UN vrai homme mon petit Rashan ...N'est ce pas .....Il va distendre ta petite chatte ......Il va te mettre un polichinelle noire dans le tiroir ...... La moitié des bébés que j'élève sont de lui ......S'ils n'étaient pas de lui je ne m'en chargerai pas ...... Tu n'aurais pas ce boulot ....."

Ella rit à gorge déployée.

- "Ohhhh, S'il vous plait ...... Je suis mariée ......Je vous en prie ......Je n'ai connu que mon époux ........" pleurnichait Jennifer affolée.

- "Je suis désolée ....... Je vous ferai rendre vos allocations .......S'il vous plait ..... Laissez tranquille ........" suppliait-elle désespérément.

- "C'est bien trop tard chienne, il fallait y penser avant! ......"

- "Tu m'as ridiculisée, personne ne ma manqué ainsi sans s'en repentir! ....De toute manière mon fils est bien trop excité .....Il est prêt à te baiser jusqu'à l'os.....Il n'y a aucune échappatoire : tu vas te faire baiser ......Tu vas nous faire gagner bien plus d'argent que tu nous en fait perdre .......Elle est bien bonne tu t'es débrouillé pour me faire enlever mon argent et maintenant tu vas te débrouiller pour me faire gagner de l'argent! ......Un bel échange de procédé ne penses-tu pas? ...." rit à nouveau Ella.

Les commentaires lubriques de sa mère faisaient rire Rashan, il s'approcha du lit, Jennifer lança des coups de pieds dans le vide. Ses chevilles furent prestement empoignées et écartées alors que l'ado s'installait entre ses cuisses.

Elle se débattit vigoureusement, le jeune homme avait saisi la ceinture de sa culotte et tentait de lui enlever ses dernières protections.

Rashan était fier de lui, sa mère avait approuvé son plan, et elle l'appelait maintenant l'homme de la maison.

Non seulement il l'avait prouvé à sa mère mais de plus son plan lui permettait de se taper sa première putain blanche! .... Et quel beau morceau.... Il lui retira sa petite culotte.......

Il regarda sa grimace désespérée lorsqu'il exhiba sa petite culotte, il porta le fond à ses narines et huma longuement ses flagrances intimes, se frottant le visage dans le petit chiffon soyeux.

- "Uhmmm Tu sens très bon .....Je suis impatient de goûter à ta chatte ma petite chérie ...." lui sourit-il ironiquement.

Donnant des coups de pied en tout sens, Jennifer cherchait désespérément à échapper à cette folle et son fils.

Rashan lui saisit les chevilles, hors d'haleine elle était maintenant entièrement livrée, genoux relevés, jambes remontées, grande ouverte.

Ella lui attrapa les épaules et la força à s'allonger à plat dos sur la couche, sa tête reposait sur l'entrecuisse d'Ella, ses genoux lui clouant les épaules au lit.

- Ella lui attrapa les chevilles, les maintenant contre ses fesses, libérant les mains de Rashan qui pouvait maintenant agir à sa guise.

- "Oônooooooooo .....Mon Dieu ...... Nonnnnn ..." hurlait Jennfier elle tentait désespérément d'échapper à le prise d'Ella et à la bouche fouineuse de Rashan qui fouillait sa fente de la langue.

-

Son mari ne lui avait jamais fait ça, il ne lui avait jamais embrassé la foufoune, et maintenant cet ado délinquant, lui fouillait sa chatte de la langue, parcourant vicieusement ses babines enfiévrées, malgré elle sa cramouille s'inondait de cyprine.

Cette maudite langue la faisait sortir de ses gonds :

- "Oohhhhhhh, Mon Dieu ....... stoppppppppp!......." gémit-elle piteusement.

Les hanches arquées elle s'offrait impudiquement aux caresses de la langue fureteuse.

Immobilisée par la prise d'Ella, Jennifer ne pouvait que secouer la tête de gauche à droite et s'arc-bouter pour mieux offrir sa chagatte aux caresses enivrantes de la bouche de Rashan.

Ces sensations qu'elle repoussait de toute ses forces mentales, poussait son bassin à s'arquer, offrant mieux ses charmes à la bouche avide à la recherche de plaisirs interdits.

- "Oohhhhhhhhh,Mon Dieu ...... Ohhhhhhhhhhhhhh!...." hurla Jennifer tétanisée par l'orgasme qui déferlait.

Rashan se releva se pourléchant les babines enduites des saveurs féminines de la beauté sanglotante, que c'était bon .......

- Aucune comparaison avec le parfum des chattes noires auxquelles il était habitué, il s'agenouilla entre ses cuisses frémissantes et pointa son gland sur la cramouille détrempée.

- "Vas y fiston ... Dépraves cette putain de blanche bien-pensante ...... Montres lui ce que c'est qu'un vrai homme ......Empales la à fond ....." l'encourageait Ella.

-

Jetant un oeil vers Jennifer elle lâcha :

- "Ce qui me fait le plus marrer, c'est que ta performance est enregistrée ... On te voit déjà jouir une première fois sous la bouche de mon fiston salope!.....Les gens paieront cher pour voir la dépravation d'une poupée de ta classe ... Comme on le dit quand une blanche se fait baiser par des noirs, elle ne peut plus se passer de leurs bites ......

Jennifer avait fermé les yeux sous l'intensité de son orgasme, mais elle les ouvrit en grand lorsqu'elle sentit le pervers ado se positionner pour la sauter.

- "Ooh, je vous prie .... S'il vous plait ..... Je vous en prie ...... Arrêtez ...... Ohhhhhh .... Il est bien trop gros ........ Il va me déchirer ......" sanglotait-elle éperdue.

C'est alors qu'elle réalisa qu'il n'avait pas enfilé de capote, elle était en pleine période de fécondité, elle risquait de se faire engrosser! ......

- "Oh S'il vous plait ........ Ne le laissez pas faire ......Il va me mettre enceinte .......S'il vous plait ne me violez pas ....... C'est trop risqué ......." pleurnichait-elle submergée par l'angoisse de se faire mettre en cloque.

- "Petite chienne blanche ....... Tu vas avoir un bébé noir .......Je vois d'ici la tête de ton mari quand il verra son adorable petite femme fidèle accoucher d'un bébé noir .....Rashan engrosse toutes les prêtasses qu'il saute .... Maintenant c'est ton tour ........ Je serai fière d'avoir un petit bébé d'une blanche ....." l'accabla Ella.

- "Oaieeeeeeeeeeeeee ....... Ohhhhh ....... Ohhhhhhhh ........Tu me fais mal ........ Oh, J'ai horriblement mal .......Arrêtes ....... Je t'en prie .....Arrêtes ......S'il te plait ......" s'époumonait Jennifer hystériquement alors que l'épais gland distendait le goulot de sa cramouille

Il lui semblait qu'on la pourfendait en deux, alors que son jeune violeur lui fourrait sa bâte de base-ball dans le ventre.

Elle n'avait connu que la pine de son mari, mais il était clair qu'ils n'opéraient pas dans la même catégorie, la monstruosité du jeune ado n'avait rien à voir le membre de son époux.

- "Mon Dieu Momma, cette petite pute réagit comme une vierge .... Son abruti de mari doit être doté d'une toute petite saucisse ........Je vais te l'élargir tellement qu'elle ne sentira même plus la queue de son mari .......Elle sera définitivement ravagée lorsque j'en aurai fini avec elle .......Cette jolie petite pute blanche fera une très bonne mère pour mon fils ......." haleta Rashan.

Report Story

byCoulybaca© 0 comments/ 48998 views/ 3 favorites

Share the love

Report a Bug

Suivant
3 Pages:123

Forgot your password?

Please wait

Change picture

Your current user avatar, all sizes:

Default size User Picture  Medium size User Picture  Small size User Picture  Tiny size User Picture

You have a new user avatar waiting for moderation.

Select new user avatar:

   Cancel