tagAmour InterracialLe Club du Bikini Dore Ch. 05

Le Club du Bikini Dore Ch. 05

byAchabcooper©

Ceci est le dernier chapitre d'une série à propos d'un couple qui a découvert un nouveau mode de vie, l'adultère interracial.

Pour résumer, James et Rebecca viennent juste de rejoindre officiellement le Club du Bikini Doré. James a la bite encagée et Rebecca possède la seule clé. En accord avec les règles du club, James doit travailler quelques heures au club et s'apprête à recevoir ses premières instructions quand il entend sa femme et son amant, Leon, dans la pièce d'à côté.

James mit son « uniforme » de travail -- un smoking bien conçu. Au début, il eut du mal à faire passer son pantalon au-dessus de sa cage de chasteté mais s'habitua vite à la sensation de gonflement anormal.

Après s'être habillé, James resta debout en silence, hésitant à plaquer l'oreille contre le mur pour écouter Rebecca et Leon baiser passionnellement et sauvagement. Avant qu'il ait pu prendre sa décision, Graham entra.

« C'est tentant d'écouter, n'est-ce pas? » dit Graham.

« C'est une chance qu'on m'ait amené dans une pièce juste à côté de celle dans laquelle ma femme fait l'amour à un autre homme! » répondit James.

« Oh, ce n'est pas de la chance! C'est délibéré, ils le font pour t'exciter, pour te tester. On m'a dit de te donner ton premier travail. Tu dois nettoyer toutes les pièces de ce couloir. Si tu commences par le bout, Rebecca et Leon devraient avoir fini quand tu arriveras à leur chambre et tu pourras la nettoyer quand ils seront partis, » lui demanda Graham.

« Donc je dois entendre les cris de plaisir de Rebecca pendant que je nettoie des draps sales?! » s'exclama James.

« Shhh, baisse ta voix, » lança Graham. « Il ne faut pas que tu gâches ce moment pour Rebecca en faisant du bruit. Un conseil : quand ils sortiront, n'embête pas Rebecca avec des questions. Traite-les simplement comme des résidents d'un hôtel. Sois poli et propre sur toi. Tu comprendras vite comment ça fonctionne ici. »

Graham dit à James qu'il devait retourner travailler au bar et s'en alla.

James était submergé par différentes émotions, mais il en avait l'habitude. Ces derniers jours, il avait vu sa femme se taper un noir, devenir plus dominante avec lui, enfermer sa bite dans une cage de chasteté devant tout un public et maintenant il l'entendait s'éclater comme jamais pendant qu'il travaillait sans être payé!

James fit ce qu'on lui avait dit et commença à nettoyer la dernière chambre du couloir. C'était un travail plutôt banal et James se concentra sur les cris d'extase de Rebecca pour faire passer le temps. Elle se faisait silencieuse de temps à autre et James se demandait ce qu'ils faisaient. Il les imaginait, se reposant, allongés sur le lit, Rebecca sur le flanc, caressant du bout des doigts le corps dur et musclé d'un homme qu'elle n'avait rencontré qu'il y a quelques jours, mais qui lui avait donné tant de plaisir qu'elle n'aurait jamais pu l'imaginer.

Après avoir changé les draps et les serviettes de la dixième chambre, James arriva enfin à la chambre de Rebecca et Leon. Par le hasard de choses, il vit la poignée tourner et la porte s'ouvrir.

Tout se passa comme au ralenti. Il vit sa femme récemment épousée émerger de la pièce main dans la main avec l'homme noir et musclé qu'elle venait de sucer et baiser il y a quelques instants. Son corps brillait presque. Son bikini doré était plus sexy que jamais et entre ses seins se nichait la clé de sa cage. Leon ne portait aucun vêtement et sa bite se balançait de gauche à droite quand il marchait. Sa queue semblait elle aussi briller et James se dit qu'elle était sans doute encore mouillée par la salive et la lubrification naturelle de sa femme.

Rebecca, qui souriait déjà, sourit encore plus quand elle vit James dans son smoking, des draps de lin entre les mains.

« Oh, ils te font déjà travailler! » s'exclama-t-elle.

Elle l'entoura de ses bras et lui fit un câlin tout en murmurant dans son oreille.

« Merci mille fois de faire tout ça pour moi. Je ne savais pas que le sexe pouvait être aussi bon. Je t'aime. »

Se remémorant le conseil de Graham, James décida de les traiter comme des résidents d'hôtel, il embrassa donc la main de Rebecca et serra celle de Leon.

« J'espère que vous vous êtes bien amusés tous les deux, » dit-il. « Cela vous dérange si j'entre et si je nettoie la chambre pour vous? »

Elle l'embrassa sur la joue et partit avec Leon, laissant James seul à faire son travail.

Quand James entra dans la chambre dans laquelle sa femme venait de faire l'amour, il essaya de comprendre ce qui s'était passé. Il pouvait sentir l'odeur de sa femme sur les draps, mélangée avec l'odeur du sexe. Il n'y avait pas une seule tâche de sperme, ce qui laissa entendre à James que Rebecca avait avalé tout ce que Leon lui avait donné.

Après avoir nettoyé et rangé la pièce, James alla trouver Graham pour s'enquérir sur son prochain boulot.

Les jours passèrent, et James et Rebecca était au club tous les soirs sans faute. Le jour, ils semblaient former un couple normal. Rebecca bronzait dans son bikini doré tandis que James cherchait une position dans laquelle sa cage de chasteté ne serait pas trop visible. La nuit, en revanche, leur relation n'avait rien d'ordinaire.

Un soir, James se retrouva à nettoyer à nouveau et par chance, Rebecca se faisait plaisir dans une chambre proche. Après qu'elle soit partie, James remarqua que Rebecca n'avait pas la clé de sa cage autour du cou. Il la trouva emmêlée au beau milieu des draps.

James, n'ayant pas eu d'orgasme depuis des jours, eut l'idée de se libérer et de se soulager rapidement avant que quelqu'un ne le surprenne. Sans doute Rebecca ne le découvrirait-elle pas? Cependant, malgré son manque, il nettoya la chambre et alla retrouver Rebecca pour lui rendre la clé.

Après avoir cherché dans tout le manoir, James trouva finalement Rebecca dehors dans le jacuzzi. Elle était avec deux mecs qu'il n'avait jamais vu. Avant de s'approcher, James les vit se lever hors de l'eau. Les bites des deux hommes étaient en érection complète. Aucune n'était aussi grosse que Leon, mais l'une était très large et l'autre avait un gland bulbeux, comme un gros champignon.

L'homme à la bite large s'assit au bord du jacuzzi et Rebecca vint se coller lentement à lui pour qu'il puisse glisser sa bite en elle. L'autre homme resta debout et présenta sa bite à la bouche avide de Rebecca.

James était stupéfait. L'idée de Rebecca se tapant plusieurs hommes en même temps ne lui était jamais venu à l'esprit, mais c'est ce qui se passait devant ses yeux.

D'autres personnes admiraient la scène, alors que d'autres femmes et leurs amants noirs commençaient à se rapprocher.

James voulait regarder un peu plus longtemps, et il resta donc à distance. En quelques jours, Rebecca était devenue une véritable exhibitionniste. Il scrutait alors qu'elle ne se contentait pas de juste baiser la queue sur laquelle elle était assise, mais elle exhibait son corps comme pour attirer d'autres partenaires potentiels.

Son dos était cambré et son cul blanc caressait le corps de l'homme noir tandis qu'elle le chevauchait. Ses seins étaient bombés en avant et elle en tenait un tout en se pinçant le téton.

Son autre main contentait avec sa bouche la bite de l'homme qu'elle suçait. Elle avait appris beaucoup et varia en techniques, de ses coups de langue sur le gland couplés à une masturbation avec la main, à un léchage de couilles qui remontait jusqu'au bout de la bite. Elle était devenue une pro.

Après un moment, l'homme qu'elle chevauchait attrapa Rebecca par les hanches et commença à la marteler plus fort. Rebecca gémit à voix haute, bâillonnée par la bite toujours dans sa bouche et James sut que les deux hommes éjaculaient en elle.

Après que tous les orgasmes soient passés, James s'approcha lentement et toussa doucement pour attirer l'attention.

« James! » s'écria Rebecca, sortant de sa langueur. « Viens ici, je veux que tu fasses quelque chose. »

James se rapprocha et Rebecca sortit du jacuzzi pour s'asseoir sur le bord. Quand il fut debout devant elle, elle mit sa main sur sa nuque et le tira gentiment vers le bas.

« Je viens de chevaucher une bite super fort et il y a beaucoup de sperme en moi. Tu veux bien l'extraire, s'il te plaît? »

James ne résista même pas. Le monde avança à nouveau au ralenti et en s'agenouillant, il admira son corps humide et scintillant.

Une fois à genoux, il embrassa tendrement les douces lèvres de sa chatte. Elle gémit légèrement.

« James, je n'aurais jamais pensé que quelque chose comme ça se produirait. En particulier pendant notre lune de miel... » commença Rebecca alors que James se mit à lécher.

« Je t'aime tellement. Il faut vraiment être un homme en or pour admettre qu'on ne peut pas satisfaire sa femme comme elle le mérite. Je veux dire, comment pourrais-tu te mesurer à ces hommes? Ils ont tous une bite d'au moins 20 centimètres. »

James se mit à lécher avec plus d'envie quand les premières gouttes de sperme se mirent à tomber de la chatte de sa femme. Elle continua...

« Mais ce n'est pas seulement la taille. C'est la confiance et la classe qui vont avec. On ne peut s'empêcher de se soumettre. Tu lèche le sperme qui est en moi et je suis sûre que tu aimes ça autant que moi. »

Elle avait raison. James lécha plus fort et plus profond pour montrer son enthousiasme.

« Oh, James, je vais venir. Je suis accro aux grosses bites noires. On va revenir ici chaque année pour notre anniversaire de mariage pour que j'aie ma dose. Oh James... oh... »

L'orgasme de Rebecca fut puissant et instantané et elle retint la tête de James en place pendant que la jouissance passait.

James resta à genoux et parla pour la première fois depuis qu'il était venu la voir.

« Rebecca, tu as laissé ton collier dans la chambre. Je te l'ai ramené. »

Rebecca était ravie. Elle expliqua à James qu'elle l'avait laissé délibérément pour le tester. Elle voulait qu'il la trouve avec la chatte pleine de sperme. S'il avait brisé la règle en se libérant et en se masturbant, il n'aurait jamais léché son intimité avec tout ce foutre à l'intérieur. Mais parce qu'il l'avait fait si avidement, elle sut qu'il avait tenu parole. Lui reprenant la clé, elle libéra sa bite et jeta la cage sur le côté. James eu une érection presque instantanée.

« Tu es libre de te balader avec cette bosse dans ton pantalon à partir de maintenant car je sais que tu ne me tromperas pas en te touchant, » dit Rebecca, comme si James venait d'obtenir un diplôme d'une université prestigieuse.

Quelques jours plus tard, Rebecca et James retournèrent chez eux quand leur lune de miel fut finie. Pour les passants de l'aéroport, ils avaient l'air d'un couple normal. Mais si certains avaient vu les ficelles du bikini doré de Rebecca, ils auraient pu penser autrement. Aucun des deux mariés ne savait si cette nouvelle expérience allait affecter leur vie chez eux. Mais il y avait une chose dont Rebecca était sûre : elle ne pourrait s'empêcher de confier à ses amies tous ses petits secrets.

*****

Traduit par Achabcooper

A partir de : "The Gold Bikini Club Ch.05" par BlackNWhite601

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour me dire ce que vous en pensez!

Report Story

byAchabcooper© 0 comments/ 4331 views/ 0 favorites

Share the love

Tags For This Story

Report a Bug

1 Pages:1

Veuillez Donner une Note à cette Soumission en ligne:

Please Rate This Submission:

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Please wait
Recent
Comments
by Anonymous

If the above comment contains any ads, links, or breaks Literotica rules, please report it.

There are no recent comments  - Click here to add a comment to this story

Add a
Comment

Post a public comment on this submission (click here to send private anonymous feedback to the author instead).

Post comment as (click to select):

Refresh ImageYou may also listen to a recording of the characters.

Preview comment

Forgot your password?

Please wait

Change picture

Your current user avatar, all sizes:

Default size User Picture  Medium size User Picture  Small size User Picture  Tiny size User Picture

You have a new user avatar waiting for moderation.

Select new user avatar:

   Cancel