tagExhibitionniste & VoyeurLa Femme Enceinte

La Femme Enceinte

byPhilippe C de Harles©

Dans la série: Souvenir d’un poseur de tapis.

Philippe C de harles

La femme enceinte.

Il nous arrive peut être seulement une fois ou deux au court de notre vie de rencontrer une personne qui dès la première regard semble nous connaître encore mieux que nous-même. Et, à cette personne nous osons nous ouvrir et lui dévoiler nos jardins intimes les plus secrets.

Pour une deuxième journée, Luc, un jeune homme assez robuste, début de la vingtaine, m'accompagne pour ces travaux dans les nombreux appartements que nous avons à faire chez une cliente.

Dans notre métier, nous avons de nouveaux clients et clientes presque à tous les jours et nous avons à faire avec tous les genres de caractère et de personnalité. La majorité de notre clientèle est très discrète et nous ne faisons que les entrevoir durant toute la durée des travaux. Dans ce récit, je vais vous parler de Mireille une cliente assez spéciale, car, Luc et moi l'avons eue dans les jambes du début des travaux jusqu'à la toute fin de ceux-ci. Cette femme dans la trentaine, rondelle et de grande taille était très fière d'afficher sa grosse bedaine de femme enceinte. Lorsque j'ai du encore attendre pour qu'elle se déplace pour continuer les travaux, elle en a profité pour me dire qu'elle attendait son quatrième enfant.

Ma belle-mère garde mes trois petits anges depuis le week end. Il était temps que je prenne un moment de répis parce qu'avec mon plus vieux, Sylvain six ans, avec ma fille Fanny quatre ans et avec mon petit Mathieu trois ans, plus que ma grossesse avance plus je commence à les trouver tous les trois des vrais petits démons.

Aimes-tu cela, toi, de côtoyer des femmes enceintes qu'elle me demande?

Dans mon métier j'en rencontre régulièrement.

Puis, tu les trouves comment. Les femmes enceintes comme moi rendue au début du septième mois les hommes ne nous trouvent plus séduisante du tout.

Au contraire je trouve toujours cela très sexée une femme enceinte.

Quoi, tu trouves cela sexée une femme pleine.

Moi, je le sais que je fais dure avec ma grosse bedaine et même mon petit Mathieu n'arrête pas de rire de moi parce qu'il trouve que je marche comme un pingoin.

Madame, moi, je trouve les femmes enceintes très sensuelles. Chez les femmes enceintes, tout leur corps semble fier d'affiche leur sensualité. Tout est plus épanoui chez ces femmes, leur sourire, leur attitude, même leurs lèvres me semblent encore plus invitantes.

Mireille suit mon regard qui descend à la hauteur de sa poitrine pendant que j'enchaîne: Sans parler de toutes ses belles grosses poitrines comme la votre qui regorgent de fruits mures qui nous regardent comme si elles voulaient nous dire de venir les caresser et les tripoter à pleines mains, ces seins débordant de sève.

Mireille me sourit et ses yeux suivent les miens qui louchent à nouveau vers sa poitrine. Quelques instants plus tard, elle me demande: Est-ce que je peux-te poser une question plus indiscrète et sans attendre ma réponse, elle enchaîne. Aviez-vous encore des relations sexuelles durant les derniers mois de grossesse, ton épouse et toi?

Bien sûr, mais, comme tous les futurs père j'étais toujours un peu hésitant surtout maladroit et je devenais de plus en plus nerveux, gauche. Plus les jours de l'accouchement approchaient moins je savais comment la prendre. Et franchement, j'étais plutôt indisposé à avoir des relations complètes avec ma femme.

Je crois que nous les hommes nous avons toujours peur d'être trop brusque surtout durant les derniers mois même si notre conjointe nous dit qu'il n'y a aucun danger. Notre subconcient réveille le macho en chacun de nous et nous nous imaginons que nous pouvons la blesser et blesser le bébé pendant l'acte.



Tu es bien un homme. Ils sont supposés être le sexe fort, mais, ils ne connaissent rien des femmes. Et, si nous leur disons d`être viril lorsqu'il le faut ces messieurs se font des peurs pour rien avec leur prétendu gros membre.

Loulou savait comment me persuader à avoir des relations complètes et nous en avons eu quasiment jusqu'au tout dernier mois de sa grossesse.

Mireille me demande: Peux-tu me raconter comment cela se passait entre vous?

Tu veux dire te parler de nos relations intimes. Mireille qui s'est rapprochée de moi me fait signe avec ses mains d'enchaîner, elle me fait une moue qui me retourne le corps. Elle soutient mon regard, un sourire espiègle au coin des lèvres, une fraction de seconde cette femme de forte stature me frôle la poitrine avec la sienne pendant qu'elle fait exprès pour être rester dans l'embouchure de la porte du salon pendant que Luc et moi étions à entrer le tapis dans la pièce. Je commence à la trouver attirante cette femme avec son air si décontractée, mais, j'hésite un peu avant de lui dire:

C'est sur que vers la fin de sa grossesse nous faisions durer les préléminaires plus longtemps. LouLou m'a toujours dit qu'elle aime me voir la caresser et elle aime surtout voir grandir le désir dans mes yeux. J'ai toujours aimé la regarder ma LouLou lorsqu'elle s'exhibe toute nue devant moi, surtout que durant cette période, elle était très ouverte.

Réagisant à cette remarque Mireille ouvre les jambes et elle me sourit d'une façon si provocante que je dois me retenir de l'envie folle de l'attirer tout contre moi. Je me sens géné de devoir parler de relations intimes à cette femme qui n'arrête pas de me faire signe avec ses mains d'enchaîner. La voyant si impatiente, je me décide de foncer. Je veux bien essayer de te raconter comment cela se passait entre nous deux, LouLou et moi.

Mireille prend une longue respiration et elle me regarde dans les yeux. Tu me demandes de quoi d'assez indiscrèt, te raconter nos amours intimes à Loulou et moi. Premièrement, j'aimerais mieux que Luc n'écoutes pas parce que je le connais trop, lui et j'aime autant ne pas entendre ses remarques.

Pendant les mois de sa grossesse Loulou aimait encore plus m'entendre lui dire que je l'aimais et je ne me privais pas en lui disant plusieurs fois par jour. Je ne sais pas trop comment vous parler de cela, durant l'attente de l'enfant, Loulou est moi, nous avons appris à mieux prendre notre temps pour nous caresser. C'était fini le temps des petites vites, fini le sexe fou, l'amour à la sauvette et le sexe-sport, bang-bang. Nous avons appris à mieux nous apprivoiser. Comment que je pourrais bien te dire, pour moi, c'est vraiment difficile de te raconter cela. Luc rajoute: Ça semble plus difficile que lorsque tu te vantes devant la gang de copains à la brasserie. C'est vrai, je ne suis pas habitué à parler de mes relations intimes encore moins à une femme. Ça m'intimide, surtout que tu écoutes et je te vois sourire, puis, je t'entends faire tes commentaires dans ta tête. C'était fini le temps où après une pénétration rapide, j'éjaculais puis je me mettais à ronfler tout de suite après l'acte.

Durant ces longs mois de grossesse, Loulou m'a enseignée comment la masturber pour l'amener à l'orgasme.

Mireille me dit: Peux-tu, nous donner plus de détail?

Quoi, tu ne sais pas comment que ça se passe?

Je veux bien te raconter un de nos ébats. Parfois, elle aimait me regarder me masturber et d'autre fois, nous le faisions l'un pour l'autre ou chacun pour soi en nous regardant dans les yeux. Ce jour-là, je l'ai fais s'asseoir sur le bord du lit et comme je te disais, j'ai toujours aimé la regarder ma femme lorsqu'elle s'offre ainsi, nue et ouverte. Loulou aimait imaginer plusieurs scénario. Un auquel j'ai toujours été rapide à réagir, c'est lorsqu'elle jouait à l'intellectuelle avec pour seul accessoire, une de mes chemises qu'elle aime portée sans attacher aucun bouton. Elle s'est pavanée devant moi juchée du haut de ses souliers aiguilles et elle a regardé ses lunettes pour me regarder à la sauvette sous leur monture. Elle est belle à croquer ma femme et plus elle se dandinait devant moi, plus ses mamelons devenaient éveillés. Loulou a fait exprès pour virvolter brusquement, ses seins se sont dévoilés et avec ses fesses à l'air, moi j'ai réagis comme un homme qui sait qu'il aura du sexe, j'ai sifflé et j'étais tout conquis. Je bandais de la voir agir ainsi pendant qu'elle m'a dit que pour la journée, elle serait ma secrétaire particulière. Et, aussitôt, elle a entré dans le jeu.

Loulou a imité la voix d'une jeune secrétaire intimider par son patron qui aurait entrer dans son bureau à l'improviste. Tout en se mordant un doigt, subitement, elle est devenu très pudique et elle s'est dépêchée de croisser les mains pour refermer la chemise sur sa poitrine. D'une main, elle retenait le tissus à la hauteur de sa poitrine et avec l'autre main, elle tentait de cacher un peu le haut de ses cuisses.

Qu'est-ce que je peux faire pour vous, patron?

Je lui ai dis de commencer par se rendre près de la fenêtre et de s'étirer mais en restant dos à moi. Pendant qu'elle avançait en cette direction, j'ai eu une vue superbe sur ses fesses nues. J'en bandais et elle le savait, la garce. Tout en continuant à marcher, elle s'est étirée les bras au dessus de la tête et moi, je salivais en ayant encore une plus belle vue sur ses fesses et le bas de son dos. Loulou a fait quelques exercises d'assouplissement qu'elle avait apprise à ses cours pour femme enceinte et moi je la regardais en bandant de plus en plus.

Je me suis replacé dans le rôle du patron et je lui ai dis: Replaces tes deux mains sur la poitrine et frottes-toi les seins mais sans me les dévoiler. Plus les mois de sa grossesse avançaient, plus, ses seins été volumineux d'une journée à l'autre et moi dans mes fantasmes, j'ai toujours été un fan pour les gros seins avec de larges auréoles. Pendant que Loulou a joué le jeu devant moi, je voyais qu'elle se frottait de plus en plus souvent les cuisses l'une contre l'autre. J'étais si bandé que je ne pouvais plus attendre. Je lui ai demandé de rejeter la chemise sur ses épaules et de me montrer ses seins tout en laissant ses mamelons qui eux depuis qu'elle était enceinte étaient encore plus longs et plus éveillés tellement qu'elle me disait qu'ils lui faisaient mal, certains jours.

Loulou m'a souvent répété que le fait d'avoir les mamelons toujours éveillés, sa brassière les irritait tropetpour se sentir plus à l'aise, elle n'en portait plus tout comme la plûpart du temps elle ne mettait plus de petite culotte ce qui fait que sa chatte était quasiment toujours ouverte avec ses lèvres presque tout le temps en érection. Tout cela a fait que sa libido était devenue pas mal plus active. Loulou avait toujours envie de sexe si bien qu'elle a commencé à croire qu'elle était rendue nymphomane.

Loulou m'a fait craquer lorsque tout en gardant un doigt dans sa bouche, elle m'a souri sensuellement en frôlant ses seins et son ventre avec son autre main. Elle l'a frôlé contre son nombril, sa main a caressé son mont de Vénus et elle l'a glissé contre sa chatte qu'elle a tétillé du bout des doigts tout en continuant de me regarder de ses yeux espiègles tout en se sucant les doigts de son autre main.

Subitement, ma Loulou ai redevenu au jeune fille pudique, elle s'est dépêché de refermer la chemise sur ses seins et elle a ramené une main à sa bouche. Elle y a entré un doigt et elle l'a lèché comme un enfant qui suce son pouce, mais, moi je me suis imaginé qu'elle le faisait comme elle sait si bien le faire avec mon pénis.

En lui racontant cela, je remarque que Mireille prend de plus en plus de longues respirations et je regarde souvent vers sa poitrine qui se soulève de plus en plus à chacune d'elles. Et, elle sait la garce que je suis comme hypnoptiser par sa poitrine aux seins lourds.

Je prends le temps de me lécher les lèvres avant s'enchaîner pour Mireille: Lorsque ma femme l'a ressorti de sa bouche, la garce a recommené le même petit jeu pour m'émousser. La garce a ouvrert les cuisses pour se caresser la touffe de poils à pleine main tout en me faisant un clin d'œil. Elle a ramené une autre fois son doigt dans sa bouche et elle l'a suçé en faisant exprès pour me faire bander encore plus en faisant tout un bruit de succion avec ses lèvres. Lorsqu'elle l'a ressorti, cette fois, elle l'a amené directement à sa chatte. La garce l'a introduit complètement en elle en ouvrant les cuisses et elle les a refermé sur sa main en se caressant intimement. Pour rien au monde je n'aurais manqué le spectacle qui se passait devant moi et en même temps, j'ai essayé de suivre le jeu de ses yeux qui m'ont envouté comme jamais.

Loulou le savait et pour me gâter d'avantage, elle a fait un demi tour sur elle-même et elle s'est penchée. Moi, j'avais une vue superbe sur ses fesses nues pendant qu'elle en a profité pour se masturber comme une salope.

Je remarque que Mireille se suce un doigt et sa respiration devient de plus en plus accélérée pendant que je lui raconte que le doigt de ma Loulou bougeait de plus en plus vite en son sexe. Et, je lui dit à ma chère cliente en la regardant dans les yeux qu'aussitôt qu'elle a eu un premier orgasme, Loulou m'a demandé de commencer à la caresser avec ma bouche.

Je l'ai soulevé de terre et je l'ai pris dans mes bras en enlaçant son corps chaud contre le mien pour pouvoir l'amener jusqu'au lit où je l'ai couché. Et, en mâle conquérant, je n'ai pas perdu aucune seconde, je me suis dépêché de frôler avec ma bouche les lèvres de sa chatte bien ouverte tout en m'imprégnant de son odeur si aphrodisiaque de femme en chaleur.

Ma, Loulou m'a dit qu'elle jouissait et qu'elle mouillait comme une salope pendant qu'elle a crié que son orgasme se multipliait en séries lorsque en plus de lui tétiller le clitoris avec ma langue, j'ai entré deux doigts en son tunnel déjà bien juteux de sa mouille.

Après les premiers orgasmes que je lui ai procuré avec ma bouche pendant qu'elle tétillait son clitoris avec ses doigts, Loulou a descendu le zipper de mon pantalon pour commencer à me faire toute une pipe. Une pipe royale comme elle aime à me dire.

Je remarque que Mireille ne semble pas comprendre c'est quoi, une pipe royale. Je fais mon fanfaron et je laisse passer quelques secondes avant de lui dire:

Quoi, tu sais au moins, c'est quoi une pipe?

Mireille me donne une bonne tape dans l'estomac pour me faire savoir qu'elle le sait bien trop et elle rajoute.

Vous les hommes, vous ne pensez qu'à cela. Mais, moi, une pipe royale, c'est la première fois de ma vie que j'entends parler de cela.

Je ne te ferais pas de dessin, ma petite madame, mais, je vais te renseigner. Une pipe royale, c'est bien simple, c'est lorsque Loulou me suce et que je viens dans sa bouche.

Mireille se mord les lèvres et elle me donne une nouvelle claque dans l'estomac en me disant:

Tu es bien le macho que je crois parce que tu appelles cela de quoi de spécial, toi. Vous, les hommes, vous nous demandez cela à chaque fois.

Laisses-moi te raconter comment cela se passe. Comme je te disais, Loulou en a avalé une bonne partie avant de retirer mon pénis de sa bouche et elle m'a masturbé pour que j'éjacule sur son visage et sur sa poitrine en me regardant dans les yeux pendant qu'avec sa langue et ses doigts, la garce a essayé de récupérer les dernières goûtes de sperme.

Des étincelles brillent dans les yeux de Mireille pendant que je lui dis que durant les derniers mois de sa grossese, Loulou m'a gâté ainsi presque à tous les jours. Je termine en lui racontant: Après, nous-nous sommes couchés côte à côte et nous-nous sommes caressés mutuellement et lorsque j'ai eu à nouveau une bonne érection comme celle que j'ai présentement, Loulou m'a fait coucher sur les dos. Elle m'a chevauché en me limant à son rythme. Ma princesse savait s'y prendre pour faire durer notre séance de baise assez longtemps et nous-nous connaissions assez que nous pouvions presqu'à chaque fois synchroniser nos orgasmes.

Je dis à Mireille pendant qu'elle regarde la bosse sous mes jeans et qu'elle se frotte les cuisses l'une contre l'autre: Bon, maintenant, il va falloir que je me concentre un peu plus sur l'ouvrage, si nous voulons que les travaux avancent. Elle me réponds: Ça adonne bien, il faut que je commence à préparer le souper parce que mon mari sera de retour dans quelques minutes.

Le lendemain matin, Luc et moi, nous sommes à installer le tapis dans la chambre à coucher de Mireille lorsqu'elle s'aperçoit que Luc n'arrête pas de faire des remarques sur mon comportement d'hier au soir. Et, comme elle est très curieuse, elle veut tout savoir de notre soirée. À la fin, je finis par lui dire que je vais tout lui raconter.

Hier au soir, en sortant d'ici, Luc et moi, nous sommes allés prendre une couple de bières dans un club de danseuses.

Mireille me réplique. Je vous comprends, après avoir passer une journée complète avec une femme enceinte qui n'arrêtait pas de se plaindre de son gros ventre, vous aviez certainement hâte d'aller voir d'autres femmes pas mal plus sexées, mes pauvres choux.

Je proteste pour la forme, mais, Mireille me dit qu'elle va me pardonner si je lui raconte comment s'est déroulé notre soirée de gars.

Luc rajoute en riant: Puis surtout n'oublie pas de lui dire que tu as tâché tes jeans.

Je mets un doigt devant mes lèvres pour faire comprendre à Luc qu'il doit garder ça entre nous, mais, Mireille m'a vu agir et elle nous dit: En plus, ça ne sait pas boire. Attends au moins de savoir ce qui s'est passé avant de passer aux conclusions, mais, une chose est sur, mon boss c'est comporté comme un petit jeune, lui dit Luc. On se calme que je dis son intention en lui faisant les gros yeux. Mireille enchaîne: Ça devient intéressant, je vous prépare un café et j'ai hâte d'en connaître la suite.

Lorsqu'elle revient avec les tasses de café, nous nous assoyons tout les trois par terre, Mireille en face de nous deux et elle nous sourit en tenant d'une main le haut de sa robe de chambre fermer sur sa poitrine pendant que de son autre main, elle la retient sur ses cuisses. Luc et moi, nous la dévorons des yeux à chaque fois qu'elle prend une gorgée de café, car, le tissus de sa robe de chambre glisse, nous dévoilant à chaque fois un peu de chair de sa poitrine ou de ses cuisses. Voyant qu'elle s'empêtre de plus en plus dans le matériel de sa robe de chambre, Mireille le repousse et elle nous dit que maintenant qu'elle nous montre ses cuisses, c'est à nous de la gâter. Elle nous surprend tous les deux lorsqu'elle entrouvre sa robe de chambre pour nous permettre d'entrevoir la profonde vallée entre la chair si invitante des ses seins volumineux.

Et, je ne me prive pas de la regarder, je lui envoie un baiser du bout des doigts en lui disant que j'aime bien ce que je vois en apercevant le brun plus foncé de son auréole. Luc approuve, lui-aussi pendant que Mireille pour nous provoquer davantage devient encore plus exhibitionniste, la garce bouge des épaules et elle fait sautiller ses seins. Elle se passe une main sur le sein gauche et nous demande d'une voix sensuelle si ça ne nous dérange pas trop, car, elle nous dit que ses mamelons sont de plus en plus sensibles.

Même si son bras nous cache la majeur partie de ses seins, Luc et moi, nous suivons les mouvements de sa main dissimulée par sa robe de chambre, mais, nous devinons ses doigts qui eux pincent son mamelon sous le tissus. Mireille se lèche les lèvres et elle nous fait un signe avec son visage comme pour vouloir nous dire, ca vous en bouche un coin les gars. Elle agit avec nous deux comme si elle était avec des amies de filles et comme le courant passe bien entre nous trois, je lui dis comme si je racontais cela à un vieux copain avec lequel on peut tout se dire:

Nous étions attablés à une table dégustant une bière chez ce club de danseuses, lorsque Luc a ramèné la conversation sur ton comportement d'hier.

Quoi, qu'est-ce que j'ai affaire, moi, dans ce club de danseuses?

Toi, tu n'as rien à te reprocher. C'est juste que Luc m'a dit qu'il trouvait que tu nous cruisait pas mal, hier. Puis, nous deux dans notre métier, nous nous y connaissons pas mal en language corporelle. Luc et moi, nous pensions que toi, hier, tu avais vraiment envie d'un mâle. Luc m'a fait la remarque que tu as dû te passer le doigt en attendant ton chum. Et, lui, il a surement dû y passer hier soir, qu'il m'a dit en se pognant la poche à pleine main.

Report Story

byPhilippe C de Harles© 0 comments/ 46497 views/ 2 favorites

Share the love

Report a Bug

Suivant
3 Pages:123

Forgot your password?

Please wait

Change picture

Your current user avatar, all sizes:

Default size User Picture  Medium size User Picture  Small size User Picture  Tiny size User Picture

You have a new user avatar waiting for moderation.

Select new user avatar:

   Cancel