tagInceste/TabouFamille & Dexe: Mes Parents Pt. 01

Famille & Dexe: Mes Parents Pt. 01

by28par7©

Mes parents sont rentrés de voyage d'affaire pendant que ma sœur et moi étions dans nos écoles respectives. J'étais très comptant qu'ils rentrent mais je ne savais du coup pas quand je pourrai me retrouver seul avec ma sœur et profiter encore de ses charmes ou mieux rencontrer ses copines comme elle me l'avait sous entendu. Le repas du soir en famille se passa au mieux, nous avons diné ensemble en mangeant le petit bocal de caviar qu'ils avaient ramené et terminé le repas avec la vodka. Nous avons continué à en boire tout en regardant les photos numériques qu'ils avaient prises. L'alcool aidant je m'étais rapproché de ma sœur. Heureusement, mes parents fatigués de leur voyage ont décidés d'aller directement se coucher. A cette instant, j'ai espéré pouvoir rester avec Eva et de la baisser mais pour une obscure raison, elle m'annonça quelle aussi elle allait dormir. J'en fus dépité et je me suis posé mille question. Je suis resté là devant la télé à m'abrutir avec un film de série B, puis à regarder le second de la soirée sans avoir envie de rien sauf de donner du plaisir à ma sœur.

A deux heures du mat, je me suis résolu à aller me coucher et pour ne pas réveiller toute ma famille, j'ai fait le minimum de bruit possible. J'avançais à tâtons dans le noir quand j'entendis du bruit dans la chambre de mes parents. En moins d'une seconde, je savais à quoi correspondait ce bruit. J'approche le plus doucement possible de la chambre de mes parents, et mat par le trou de la serrure l'intérieur. Et là, je vois ma mère face à moi, à quatre pattes avec mon père qui l'a pénètre. Je lis sur son visage le plaisir. Voir cette femme, ma mère, prendre du plaisir, ses seins balloté sous les coups de butoir de mon père, m'a immédiatement fait bander. Mon père, lui besogné de plus en plus fort. Je vis les mains de ma mère accroché les draps et haleté des « encore... oui... plus fort. » tout en se mordant les lèvres. Puis d'un coup mon père se retira en éjacula sur le dos de maman et s'est s'effondré. Je ne pu entendre à ce moment qu'un murmure de ma mère qui lui dit : « Ce n'est pas grave, la prochaine fois ce sera moi qui prendrai mon pied avant toi. » Ils se sont couchés dans le lit, disparaissant de ma vue.

Je rejoignis ma chambre aussi discrètement que possible. Les dernières paroles de ma mère, me fit comprendre qu'elle en voulait encore, et rien que cette idée m'exciter encore plus. Ma mère était une vraie chienne en chaleur comme ma sœur. Et mon père n'arrivait pas tout le temps à satisfaire. Il fallait que je trouve un moyen, mais si j'avais réussit à baisser avec Eva, je réussirai à coucher avec maman. En gardant, cette idée en tête et l'image de ma mère en train de se faire posséder par mon père, je me suis branlé et j'ai rapidement éjaculé. Mais impossible de m'endormir, je tourne et retourne dans mon lit. L'envie de faire jouir m'a mère me hanté.

Finalement l'heure de se lever pour aller au lycée arrive. Après mon petit déjeuner, mon père nous annonce qu'il ne pourra manger avec nous ce soir. Je sais à cet instant présent que si je dois baiser avec ma mère ce sera ce soir ou jamais. Durant ma journée de cours, une fois encore je n'avais pas la tête à ça. J'imaginai plusieurs scénarios me permettant de baiser ma mère. Mon esprit passais de scénario les plus improbables (ou je rentrai chez et lui disais tout simplement met toi à poile que je te baise.) à des plus réalistes. Trois solutions s'offraient à moi :

- je pouvais jouer l'innocent, en lui demandant de m'aider dans une relation avec une fille, en lui expliquant que j'appréhendais le passage à l'acte et lui demander des conseils. Le but du jeu étant de passer aux travaux pratiques. Mais je ne voyais pas bien command passer le pas.

- La seconde solution, était de me mettre en tenu super sexy, et de tenter de la toucher afin qu'elle sente mon excitation et que j'arrive moi à lui donner envie. Là, le problème venait du fait que cela me paraissait difficile de réussir à l 'excitant sans la toucher dans les délais impartie. Et puis qu'elle tenue?

- La troisième solution était de la surprendre nu, soit pendant sa douche soit quand elle se déshabillerait, et de lui avoué qu'elle était fort excitante. Le problème était de sauter le pas!

Je trouvais tout de même que cette dernière solution était la plus simple. Je devais donc prendre mes dispositions pour que ma sœur ne rentre pas trop tôt, afin de me laisser suffisamment de temps.

Je passai le reste la journée avec mon meilleur pote Julien. Nous discutâmes de tout et de rien mais surtout de sport. Puis j'orientais la discutions sur les filles. Et là, surprise, j'appris que lui aussi il fantasmait sur sa mère et sa sœur (sa cadette de 10 mois, retour d'accouchement difficile comme l'on dit chez moi!!). Certes, sa sœur était vraiment une très belle fille mais sa mère à 45 ans commençait à faire son âge. Il m'expliqua qu'il avait entendu une conversation entre son père est un ami à lui, ou il parlait de sa mère comme une femme insatiable et prête à tout. Nous avons bien rigolé, je n'osais pas lui proposer de tenter son coup mais comprenais mieux son envie. Puis c'est avec plaisir que nous avons appris que notre prof de math était absent ce qui nous permettais de rentrer chez nous 3 heures plus tôt.

Sur le chemin du trajet, je me donnais du courage pour passer à l'acte. Arrivé à la maison, ne voyant pas la voiture de ma mère, je voulais rentrer comme d'habitude par la cuisine ce qui me fit passer devant la fenêtre de la salle à manger. Et là, surprise, sur la télé, je distingué nettement un film pornographique. Je voyais une asiatique avec de petit sein faire une pipe à un black armé d'une bite surdimensionné. Immédiatement, je me dis : « Merde, ma sœur est déjà renter. Ce n'est pas grave je vais m'amuser avec elle alors. » Discrètement je rentre, je me déshabille et me place dans l'encadrement de la porte de la salle à manger. L'asia du film est maintenant debout les mains posés sur un bar américain entrain de ce faire ramoner par le black qui y met vraiment tout son cœur. J'entends mélanger les râles du black et les cris stridents de l'actrice et le souffle chaud de ma sœur.

Maintenant que je suis bandé au maximum j'interpelle Eva en lui disant : « Tu ne crois pas que ce sera mieux avec çà? » Tout en mettant en avant ma bite. D'un bond, elle se lève et pour ma plus grandes surprise ce n'ai pas ma sœur mais ma mère. Je deviens rouge écarlate. Je la voie remué les lèvres mais pas un son ne sort. Je suis tétanisé, la nue je viens de surprendre ma propre mère entrain de mater un film de cu et de se masturbé. Après quelques second interminable, elle avance de deux pas et me dit : « Effectivement, avec ce que tu as entre les jambes ce sera le paradis mais je ne peux y toucher ». C'est maintenant ou jamais, sa réponse vient de me libérer, je me lance. « Il n'ya pas de mal à ce faire du bien et j'ai vraiment envie de t'en faire. » « Petit polisson, je suis ta mère tout de même » Je me rapproche d'elle et tout en commençant à lui les cotes, les hanches et le haut des fesses je lui réponds : « Pour moi là, tu es surtout une splendide femme avec un ventre plat que je voudrais lécher, des hanches qui me donne envie de les mordre et des fesses que je voudrais bien malaxer. » « Alors vas-y. » me dit-elle.

Ni une ni deux, je me mets à genoux, embrasse son ventre et joue de ma langue dans son nombril, lui mort des hanches et posse délicatement ma main sur son pubis qui contrairement à celui de ma sœur n'ai pas complètement épilé mais fait apparaître juste un « ticket de métro » comme l'on dit. Puis tout en lui caressant ses fesses avec ma main droite, la gauche comme à imprimer des ondulations sur son sexe. Doucement, je me remets debout et ma main droite rejoins sa poitrine, en lui léchant le lobe de son oreille, je me colle à elle et place mon sexe contre le haut de sa raie des fesses. A ce moment, j'aperçois dans le visage de ma mère, les yeux fermé, se mordant la lèvre inférieur, dans la glace de la salle à manger et réalise que j'y suis, je vais la baiser. Doucement, je fais pénétrer deux de mes doigts dans sa grotte intime, immédiatement un râle sort de sa bouche. « C'est que tu es plutôt doué mon coquin. » Je la caresse de plus en plus intensément, en réaction ma mère frotte son cu sur ma bite. Je sens son plaisir monter, sa chatte dégouline de cyprine, je fléchis mes jambes, présente ma bite devant son puits d'amour et remplace mes doigts par ma colonne de chaires bandé à en exploser. « Oh, oui, c'est bon » me dit-elle. Je suis rentré de moitié, plus facilement que dans ma sœur, j'y suis aussi moins séré mais la sensation et merveilleuse. Ma mère cambre ses reins ce qui me permet de rentrer trois centimètres de plus, puis je sens sa main gauche me caressé mes boules et sa main droite m'astiquer le reste de ma queue qui sort. Cette sensation est exquise. Je décide de commencer à faire des vas et viens. La réaction de ma mère est immédiate, elle pousse des petits cri et me branle fermement la partie de ma bite qui ne peux rentrer. Mon rythme s'accélère, je la prends par les hanches et commence à vraiment la labouré. « Ohhh, putain... plus viteee.. ohhhh ouiii » Et puis d'un coup, elle pousse un véritable hurlement de plaisir et commence à être grossière en criant : « Oh putain, baisse moi comme une salope, oui encore, tringle moi. » Et enfin dans un dernier râle jouie. Je sens ma bite prise dans un véritable étau à cause de ses contractions. Je me retiens de jouir à mon tour. Quelques instants après, me s'entend encore dure, elle se désengage de moi, et me demande :

- Que veux-tu maintenant?

- Met toi à genoux et suce-moi

- Je suis ta mère tout de même

- Justement, et pour moi tu es en plus une belle salope

Un sourire se dessine sur son visage, plus elle se met à genoux tout me léchant les pectoraux, puis les abdos et enfin ma queue. D'une main elle caresse mes couilles, de l'autre elle me branle et enfin elle me gobe le gland. Sa langue virevolte tout autour de ma hampe. Cette sensation est exceptionnelle, ma mère est là, à genoux, entrain de me tailler une pipe. Ma bite fait quelques sursauts de bonheurs. Ma mère change de méthode, elle me pompe littéralement, elle utilise sa bouche comme un sexe, et me sentant venir, elle rentre tout ma bite dans sa bouche et aspirant le plus fort possible. Cette gorges profond à raison de mes dernières résistance et j'éjacule vraiment une très grosse quantité de sperme.

Ma mère se relève, se lèche les lèvres et m'embrasse pour la première fois.

- Mon coquin, tu m'as donné un orgasme inoubliable avec ton énorme mantule, mais ce que l'on n'a fait n'était pas bien tu sais.

- J'ai pris beaucoup de plaisir moi aussi, et ce que l'on a fait était merveilleux, tu en avais envie, j'en avais envie, alors si cela est encore le cas il n'y pas de raison que l'on ne recommence pas.

- Je suis ta mère tout de même est c'est répréhensible par la loi.

- Le tout c'est que chacun soit libre et que personne ne le sache! Et puis, tu as pris du plaisir moi aussi, et je n'ai pas l'intention d'arrêter. Regarde, je n'ai pas débandé.

Ma mère attrape alors ma queue est me susurre à l'oreille : « J'adore les hommes insatiables, et tu as des arguments que ton père n'a pas. Elle est énorme, je n'en ai jamais vu une pareille. Ce serait dommage de ne pas en profiter. »

La suite pour un prochain épisode. Si cette partie vous a plus vous pouvez m'envoyer des commentaires à l'adresse suivante : et peut-être que je vous raconterai la suite.

Report Story

by28par7© 8 comments/ 194955 views/ 1 favorites

Share the love

Report a Bug

1 Pages:1

Veuillez Donner une Note à cette Soumission en ligne:

Please Rate This Submission:

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Please wait
Recent
Comments
by Anonymous

If the above comment contains any ads, links, or breaks Literotica rules, please report it.

There are no recent comments (8 older comments) - Click here to add a comment to this story or Show more comments or Lisez Tous les Commentaires des Utilisateurs (8)

Add a
Comment

Post a public comment on this submission (click here to send private anonymous feedback to the author instead).

Post comment as (click to select):

Refresh ImageYou may also listen to a recording of the characters.

Preview comment

Forgot your password?

Please wait

Change picture

Your current user avatar, all sizes:

Default size User Picture  Medium size User Picture  Small size User Picture  Tiny size User Picture

You have a new user avatar waiting for moderation.

Select new user avatar:

   Cancel