tagNon Consentement / À contre-cœurMa Femme Esclave de Mon Patron 02

Ma Femme Esclave de Mon Patron 02

byZuwed©

Le lendemain un chauffeur arriva. Juste le temps d'enfiler son mini fourreau blanc et on partit. Ses seins débordaient de tous les côtés, le moindre faux pas pouvait faire sortir un sein.

Le chauffeur nous accompagna dans la voiture, sur le chemin il posa sa main sur le fessier de ma femme et l'installa à ses côtés à l'avant de la voiture.

« Maintenant taille moi une pipe jusqu'à notre arrivée »

Ma femme se pencha et enfourna sa pine tout en malaxant ses testicules, il poussait régulièrement des râles de plaisir. Après une bonne quarantaine de minutes on arriva enfin chez M. Touré, au fin fond d'un quartier pauvre. Sa résidence ressemblait à un grand entrepôt abandonné. Il s'agissait en fait d'un ancien centre de vacances, abandonné en raison de l'insalubrité du quartier.

En descendant de la voiture on remarqua très vite qu'il s'agissait en fait du QG de M. Touré. Il y avait là plusieurs jeunes, je ne sais même pas si ce sont tous des majeurs. Sans doute des petits dealers. Il y avait également deux ou trois directeurs présents lors du viol de la réunion la veille.

On arriva dans une petite court, en son centre une piscine où évoluaient plusieurs requins blancs. De l'autre côté, M. Touré nous attendait

« Soyez les bienvenus chez moi! Ton fourreau te va à merveille ma belle, mettez-vous à l'aise, j'attends d'autres invités »

Petit à petit les membres du gang arrivèrent dans la cours où nous nous trouvions. Ma femme se faisait peloter à tout vas, son fourreau était largement remonté. Elle était rouge de honte.

« Ah voici mes invités! » s'écria M. Touré

On se retourna et on vit deux personnes tirées par des chaînes. Tous deux étaient blancs. Je reconnu M. Sullivan, un collègue de travail qui était resté en Côte d'Ivoire. Il était traîné avec sa femme. Elle était à demi nue, visiblement plusieurs hommes s'étaient vidés les bourses en elle. C'était une très belle femme, assez petite et fine, cheveux châtains, elle avait conservé le débardeur blanc « Pétrofirme » mais avait les fesses nues. Et ce que je peux dire c'est QUEL CUL! Deux fesses rondes, bombées comme les plus belles actrices pour adultes. Il y avait beaucoup de spermes entre ses jambes, son anus en débordait.

M. Touré s'avança « Voilà les autres traîtres, que vous êtes naïf! Jetez-le dans la piscine à requin » Il désigna le bassin. Deux hommes saisirent Sullivan et le jetèrent dans la piscine. Il fut dévoré tout cru par les squales. L'eau devint rouge. Sa femme, Léa, était affolée. Le gang quant à lui riait et criait sa satisfaction.

« Voilà le prix de la trahison, ce Sullivan était bien trop gênant pour mes affaires. Un vrai requin de la finance! Mes chers amis, vous avez là deux belles femelles blanches qui vont se battre pour vous! »

Il poussa ma femme contre Léa. Tout le monde prit place autour des deux combattantes. Les deux blanches se regardaient sans trop savoir comment s'y prendre et quoi faire.

« Je vais vous motiver à vous battre » s'écria M. Touré « La perdante sera jetée en pâture à mes hommes pour un gang bang d'anthologie, la gagnante sera pour moi, et juste pour moi »

Aucune des deux femmes voulaient subir un viol collectif, elles préféraient plutôt subir la pine de M. Touré plutôt que les sexes de ces dizaines de pervers.

Le public s'excitait à la vue de ces deux blanches qui se faisaient face. Il était sûr d'être gagnant quoiqu'il arrive. Soit il passera sur ma femme, muni d'un simple fourreau sous lequel flottait une grosse poitrine. Soit il passera sur la jeune Léa et son cul exceptionnel, elle, muni juste de son débardeur blanc.

Telle deux tigresses elles se jetaient l'une contre l'autre. Très vite l'athlétique Léa prenait le dessus sur ma femme dont le sport n'était pas son fort. Sonia fut plaquée sur le dos et Léa se posta à califourchon sur ma femme offrant une vue imprenable sur son cul.

Rapidement je comprenais que ma femme n'aurait aucune chance, elle était plus faible et moins agile que sa rivale. Toutefois ma femme, bloquée sous Léa, arracha d'un coup son débardeur. Léa était à présent nue. Le public était excité comme jamais.

Elles se roulaient l'une sur l'autre. Pour se venger, Léa déchirait le fourreau de ma femme délivrant aux yeux des spectateurs ses gros seins, mais aussi sa chatoune rasée.

Le gang hurlait sa joie, certains étaient pour ma femme, d'autres pour Léa.

Les petites frappes du gang appelaient par téléphone leurs copains pour les faire venir. Le spectacle était grandiose. D'habitude M. Touré faisait combattre deux prostituées noires qui lui avaient volée de l'argent. Là, la marchandise était de très grande qualité! Deux européennes aux atouts naturels généreux.

Du coup, en plus de la dizaine de personnes déjà présente, s'ajoutait encore une bonne trentaine de spectateurs. Le combat prenait des allures de match de football où on entendait plus le bruit du public que les cris de détresse des deux femmes. A chaque fois que l'une d'entre elle parvenait à immobiliser son adversaire, le public s'excitait et se mettait à compter le temps d'immobilisation en accélérant pour tenter de faire arrêter le combat et passer sur la perdante.

Leur vœu fut exaucé. Sur une offensive de ma femme, Léa esquiva l'attaque et faisait trébucher Sonia. Elle la bloqua sur le dos et s'allongea de tout son long sur ma femme. C'était imparable. M. Touré arrêta le duel. Les deux protagonistes se levèrent face à M. Touré.

« Léa, je vais te casser ton cul, quant à Sonia, ne lui épargnez rien! » dit-il à ses hommes en riant sadiquement.

Il quitta la cours en compagnie de Léa. A peine parti, les premiers hommes se jetèrent sur ma femme. On la pénétra violemment, sa chatte, son cul, sa bouche, tous étaient occupés par des sexes noirs. Ses nibards étaient malaxés dans tous les sens.

Une hiérarchie s'installa. Les plus anciens passèrent en premiers et restés plus longtemps dans ma femme. Les jeunes quant à eux, devaient se contenter de malaxer les seins de Sonia ou alors frotter leurs sexes sur ses pieds. Par moment je ne voyais même plus ma femme.

On m'invita à quitter les lieux et à revenir le lendemain. Un homme m'accompagna jusqu'à l'entrée et m'éjecta dans la rue. Il ferma la porte et partit vite rejoindre la mise à sac de ma femme.

Je rentrais en taxi à la maison. Je n'arrêtais pas de penser à ma femme, qui se faisait pilonner comme un animal par ce gang en rut. Ainsi que cette belle Léa dont son anus devait surement se faire défoncer par M. Touré. Très dur de trouver le sommeil. J'étais impatient de revenir le lendemain. Cette Léa m'avait beaucoup excité, ses fesses rebondies, son jeune âge, elle s'était battue comme une véritable lionne contre ma femme.

Le lendemain matin je pris le premier taxi et je me rendais chez M. Touré. Un grand noir qui gardait l'entrée m'ouvrait la porte, avec un grand sourire.

« Ta femme est fantastique, j'ai jouit plusieurs fois, dans son cul, son sexe mais ce que j'ai préféré, c'était dans sa bouche même si ça débordait déjà de foutre. »

J'étais un peu tremblant à l'idée de voir en quel état était ma femme

« Où est-elle? »

« Avec M. Touré, il a terminé la nuit avec elle, il m'a dit de t'emmener dans sa chambre »

On montait à la chambre de M. Touré de ce pas. L'homme frappa à la porte et on entra. M. Touré était allongé nu, sur le dos les bras croisés derrière sa tête. Ma femme lui taillait une pipe. Elle avait des marques de filets de sperme sur tout son corps. Il me lança d'un ton hilare :

« Alors Michel bien dormi? Sonia s'est bien fait tirée en ton absence! Elle finit le travail en nettoyant mon sexe »

« Espèce de gros porc » j'avais envie de lui dire... « Mais où est Léa? » lui demandais-je

« La belle Léa a servi de dîner à mes requins. Elle n'était pas assez coopérante à mon gout. En revanche, je crois qu'elle a été au gout de mes requins, ils l'ont dévorée à une vitesse fulgurante! J'ai dû finir ma soirée avec ta femme en l'arrachant à mes hommes»

J'étais très déçu de ne plus revoir Léa, j'avais peur qu'il en fasse autant avec ma femme. Sa mise à mort était dans toutes les conversations des hommes de M. Touré. Selon leurs dires, M. Touré était furieux de la voir pleurnicher alors qu'il lui faisait le cul. Il s'est lassé et l'a échangé avec ma femme. Il aurait exigé que chacun de ses hommes éjaculent dans le cul de Léa tour à tour avant de la jeter froidement aux requins où elle fut rapidement déchiquetée.

M. Touré m'annonça, hilare alors que ma femme était toujours en train de lui sucer la pine :

« Ta femme va me rapporter beaucoup d'argent! Elle va remplacer Madame Sullivan dans mon club privée. J'espère pour elle qu'elle se montrera plus fidèle que Léa, ça serait un gâchis de voir ses gros nichons servir d'appâts à requins »

Et il nous tendit une mini-jupe en cuir noire et un haut de bikini rose. C'était la pire tenue qu'il nous offrait. Une vraie tenue de pute.

« Voici ta nouvelle tenue, vous viendrez à 20h00 à la discothèque Black on White Club »

Face au lit un écran plat sur lequel M. Touré matait la mise à mort de Léa qu'il avait fait filmer. Ce porc de M. Touré était en train de se faire sucer en prenant du plaisir à revisionner Léa aux prises avec ses requins.

Et M. Touré nous libérait. Sonia me raconta son horrible soirée. Après son viol collectif, M. Touré l'invita de force dans sa chambre pour remplacer Léa. Il l'attacha en croix au lit. Il l'a doigta jusqu'à lui faire sortir un immense orgasme après quoi il se mit à la pilonner avec force durant toute la nuit. A peine endormie, M. Touré la réveillait pour la sodomiser, après chaque éjaculation, ma femme lui nettoyait le sexe. Cela dura jusqu'à mon arrivée ce matin.

Report Story

byZuwed© 7 comments/ 39894 views/ 2 favorites
1 Pages:1

Veuillez Donner une Note à cette Soumission en ligne:

Please Rate This Submission:

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Please wait
Recent
Comments
by Anonymous

If the above comment contains any ads, links, or breaks Literotica rules, please report it.

There are no recent comments (7 older comments) - Click here to add a comment to this story or Show more comments or Lisez Tous les Commentaires des Utilisateurs (7)

Add a
Comment

Post a public comment on this submission (click here to send private anonymous feedback to the author instead).

Post comment as (click to select):

You may also listen to a recording of the characters.

Preview comment

Forgot your password?

Please wait

Change picture

Your current user avatar, all sizes:

Default size User Picture  Medium size User Picture  Small size User Picture  Tiny size User Picture

You have a new user avatar waiting for moderation.

Select new user avatar:

   Cancel