tagInceste/TabouApres La Danse 02

Apres La Danse 02

byparadoxe©

Pour moi le lendemain devait être le grand soir, j'allais pouvoir faire ce que je voulais avec ma mère. Je commençais par lui donner rendez-vous au restaurant pour fêter notre nouvelle relation.

J'étais arrivé depuis s 5 minutes quand elle entra dans le restaurant, contrairement à son habitude elle ne portait pas un tailleur strict, mais un cordage beige, une jupe bleue ondulante et une petite veste bleue. Ses jambes étaient gainées de fins bas noir et ses escarpins plus hauts que d'habitude, elle assurait pour ses 65 ans. Tout de suite la conversation a tourné autour de nos ébats de la veille.

« Ta as aimé?

- oui beaucoup, tu es vraiment très sexy quand tu t'exhibe comme hier soir, et toi tu as aimé?

- au début j'ai hésité mais dès que j'ai commencé à enlever mon chemisier, j'ai senti que je mouillais comme une folle et que je continuerais jusqu'au bout, je suis même prête à aller plus loin

- tu ne seras pas déçue. »

Nous avons apprécié le diner sachant que le plaisir nous attendait.

En remontant en voiture pour rentrer elle a laissé remonter sa jupe très haut jusqu'à la lisière de ses bas. Encore une fois j'étais fasciné par ses jambes. Au premier feu rouge je lui ai demandé de remonter sa jupe. Sans hésiter, elle l'a soulevée, et j'ai vu ses cuisses au dessus des bas, les attaches d'un porte-jarretelles bordeaux et une toute petite culotte assortie et transparente.

Arrivés à la maison, nous avons décidé de prendre un digestif pour terminer la soirée. A peine entrés dans le salon, je l'ai prise dans mes bras et nous nous sommes embrassés à pleine bouche langue contre langue, j'ai promené mes mains partout, ses seins, son cul sa chatte....et je lui ai demandé de se déshabiller pour servir les verres. Deux secondes après elle était devant moi en soutient gorge, slip, porte-jarretelles bas et escarpin à talons, un vrai phantasme vivant. Quand elle s'est penchée pour remplis les verres, je voyais ses fesses tendues vers moi dans la lingerie transparente, quand elle est venue avec les verres, je voyais ses seins et sa fente comme des invitations. Pour faire durer le plaisir, j'allumé une cigarette. Elle attendait calme et impatiente, assise sur le canapé. Je me suis levé et approché d'elle, je lui ai enlevé son soutien gorge et j'ai commencé à lui sucer les seins, elle a débouclé ma ceinture et me empoigné la queue a travers le slip. A ce stade là, je me suis dit qu'il valait mieux passer dans ma chambre et nous nous sommes retrouvés sur le lit. Je lui ai enlevé sa culotte et j'ai commencé à jouer avec sa chatte, un doigt, deux doigts elle gémissait doucement et puis j'ai plongé. J'ai embrassé sa chatte, et passé ma langue le long de sa fente trempée avant d'aspirer son clitoris et de le sucer comme un bonbon. Je me suis mis sur le dos et aussitôt elle est venue tête bèche sur moi, j'avais sa chatte sur la bouche et je sentais sa bouche autour de ma queue, quel 69. Tout a coup comme la veille elle m'a mis in doigt dans le cul, comme je voyais son petit trou plissé juste devant moi j'en fais autant. Puis sa langue a remplacé son doigt, ma langue a remplacé mon doigt. Nous étions la en 69 à nous bouffer mutuellement le cul, ma mère et moi!

N'y tenant plus je me suis dégagé, je l'ai mise sur le dos et je me suis enfoncé en elle jusqu'au fond d'un seul trait.je l'ai baisée, baisée, puis je l'ai vue jouir les yeux révulsés quasi sans bruit et je me suis vidé dans son ventre.

Après quelques minutes, je me sentais plutôt en forme et je recommençais à la pelote, les seins, les cuisses la chatte, de son côté elle me caressait mollement la bitte.

« Mets toi a quatre pattes, j'ai envie de jouer avec ton cul »

Elle l'a fait tout de suite, je me suis mis derrière elle et en lui écartant les fesses j'ai regardé son petit trou, je me suis penché, je lui ai léché tout la raie, j'ai appuyé ma langue sur sa rosette et elle y est entrée comme aspiré. La mouille dégoulinait de sa chatte, et elle jouissait encore. Je l'ai prise par les hanches et j'ai planté ma queue dans sa chatte, quelques allers et retours et je l'ai ressortie pour la diriger sur son petit trou du cul, je gland est entré, elle essayait de reculer ses fesses pour que j'aille plus loin mais je voulais attendre, j'avais le gland dans le cul de ma mère et j'allais m'y enfoncer complètement. Alors doucement mais d'une seule traite je lui ai mis mes 20 cm dans le cul et elle aimait ça, elle venait au devant en râlant « Plus loin plus fort » Je l'ai ramonée pendant presque un quart d'heure avant d'exploser et de jouir en elle pour la deuxième fois de la soirée.

Un peu fatigué de ces ébats, je suis resté de longues minutes à la regarder nue sur le lit, complètement impudique, porte jarretelles de travers, un bas filé, l'autre sur la cheville en me disant que j'avais pris un super pied et elle aussi apparament.Quelle salope.

J'allais m'endormir quant, elle me dit « tu veux que je te suce? » et le voilà de nouveau à quatre pattes en train de me sucer, elle a mis cinq minutes à me faire bander et 10 de plus à me lécher et à me sucer jusqu'à l'éjaculation.

Elle a tout avalé, et la bouche encore gluante m'a embrassé, m'a dit merci et s'est endormie.

Le lendemain matin, je l'ai sentie se lever avant moi et quand je l'ai retrouvée devant son café dans la cuisine elle était nue sous un peignoir transparent. Je lui ai peloté les seins, mis une main au cul et à la chatte et j'ai pris mon petit déjeuner.

Après une cigarette, pris d'une envie d'aller aux toilettes, je me suis dirigé vers ce lieu quand en passant devant la porte ouverte de la salle de bain, je l'ai vue nue dans la baignoire, je passais la tête juste pour regarder quand elle me dit :

« Tu peux venir me frotter le dos?

- oui bien sûr, mais attends 2 minutes

- non maintenant »

Comment refuser, je suis entré dans la baignoire avec ma queue en berne et je lui ai frotté le dos, le cul et la chatte et bien sûr je me suis mis à bander. En un mouvement elle s'est mise a genoux et à me sucer comme une folle dans l'état où j'étais j'ai joui en deux minutes.

« J'aime avoir ta queue dans la bouche

- oui mais il faut que j'aille pisser, je ne tiens plus,

- tu veux me pisser dessus? »

Je me suis relâché et j ai commencé à lui pisser dessus, je voyais la pisse se mélanger au foutre dans sa bouche puis elle a pris ma queue en mais est s'est arrosé tout le corps jusqu'à ce qu'il n y en ai plus une goutte.

« C'était super, tu veux me voir pisser à mon tour »

En 10 seconde j'étais sous elle et je voyais un jet de pisse sortir de sa chatte avant de venir m'éclabousser le visage, alors l'ai léchée pendant qu'elle se soulageait tout en jouissant. La journée commençait bien.

Je suis sorti faire des courses, quand je suis rentré elle dans la cuisine, habillée et maquillée comme d'habitude et elle fredonnait, elle semblait comblée, alors sans un mot je l'ai assise sur la table, j'ai remonté sa jupe, je lui ai écarté les jambes, écarté la culotte et le pantalon sur les chevilles je l'ai encore baisée.

A suivre

Report Story

byparadoxe© 0 comments/ 102226 views/ 0 favorites

Share the love

Also in this series

Report a Bug

1 Pages:1

Veuillez Donner une Note à cette Soumission en ligne:

Please Rate This Submission:

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Please wait
Recent
Comments
by Anonymous

If the above comment contains any ads, links, or breaks Literotica rules, please report it.

There are no recent comments  - Click here to add a comment to this story

Add a
Comment

Post a public comment on this submission (click here to send private anonymous feedback to the author instead).

Post comment as (click to select):

You may also listen to a recording of the characters.

Preview comment

Forgot your password?

Please wait

Change picture

Your current user avatar, all sizes:

Default size User Picture  Medium size User Picture  Small size User Picture  Tiny size User Picture

You have a new user avatar waiting for moderation.

Select new user avatar:

   Cancel