tagAmour InterracialAnnie Apprend à la Dure 2ième Partie

Annie Apprend à la Dure 2ième Partie

byMaitrePol©

Annie eu peine à dormir cette nuit. Sa chatte manifesta son désir d'être défoncée en inondant son short mais la masturbation n'apporta aucun apaisement car sa tête ruminait toute l'implication de sa reddition. Qu'adviendrait-il de sa vie de couple? Enfin elle sombra dans le sommeil. Annie se réveilla en sueur, elle venait de rêver encore à ce salaud de Bill mais le trouble de son énorme bite ne disparu pas avec son réveil. Agitée elle tenta de se rendormir mais n'y parvint pas avant d'avoir glissé ses doigts dans sa culotte déjà toute mouillée et d'avoir éteint le feu qui la consumait.

Robert avait manifesté du désir au matin mais Annie l'avait rabrouée aussi vite l'avisant qu'elle n'était plus à sa disposition. Intrigué il se demandait qu'est-ce qu'elle voulait insinuée. La réponse ne tarda pas quand elle lui jeta une boite de papier mouchoir. Annie alla prendre une douche mais quand elle se vit dans le miroir et vit la brousse qui recouvrait sa chatte, elle comprit qu'elle aurait besoin d'aide pour satisfaire les demandes de Mr. Dickson, Après son petit déjeuner elle feuilleta l'annuaire téléphonique à la recherche d'une esthéticienne offrant l'épilation intégral.

Par chance elle trouva une esthéticienne ne travaillant pas le samedi mais qui accepta moyennant une somme d'argent importante de déroger à ses habitudes. Après plus de 4heures de travail au laser, Annie avait la vulve et le reste du corps aussi lisse qu'à sa naissance. Elle en profita du temps qu'il restait pour renouveler ses dessous féminins et s'acheter un ruban noir. Elle n'avait nullement l'intention de s'abaisser à demander celui de sa sœur.

Robert vécu l'indifférence de sa femme pour le reste de la fin de semaine. Le lundi matin il fut choqué de voir sa femme sortir de la douche. Robert : Pourquoi as-tu rasé ta chatte ma chérie? Annie : Parce que j'en avais envie et de plus je n'ai pas à te demander ton avis sur ce que je fais avec mon corps. Ha oui j'oubliais, j'ai une rencontre avec Mr. Dickson ce matin, je songe à retourner au travail, tu devrais être content.

Robert paniqua quand elle enfila la petite culotte transparente ainsi que le soutien-gorge assortie. Annie se para d'une jupe courte et un chemisier révélateur puis se fit une queue de cheval. Robert : Tu n'as pas à t'habiller comme ça pour une rencontre avec Mr. Dickson. Annie : Il faut que je sois à mon mieux pour faire bonnes impressions. Robert : Mais ce n'est pas nécessaire, il connaît déjà tes compétences

Annie : Écoute Robert, Mr. Dickson m'a offert le poste d'adjointe particulière à ses cotés ce qui implique que je vais rencontrer pleins de gens importants de sa communauté dorénavant et je sais qu'il a l'intention de me donner une formation privée pour mit préparer. Cela demandera beaucoup de discipline mais changera ma vie selon ses dires.

Robert : Pourquoi ne m'en as-tu pas parlé? Annie : Parce que ma décision n'était pas prise encore mais je n'ai pensé qu'à ça ses dernières nuits. Robert : C'est donc pour ça que tu étais si agitée la nuit. Annie : Oui en quelque sorte mais assez bavardé je dois partir bientôt. Après qu'elle eut prit son petit déjeuner Robert eu un malaise quand il vit qu'elle refermait la porte et se dirigeait vers sa voiture. Elle ne l'avait même pas embrassé avant de sortir ni même salué.

Robert était accoudé sur son bureau jonglant au rendez-vous de sa femme, comment se passait-il? L'avait-il jeté dans la gueule du loup? L'inquiétude l'habita toute la journée. De son coté Annie avait suivit les consignes de Mr. Dickson. Elle eut droit au sourire de ses consœurs de travail quand elle fut appelée et qu'ils la virent avec sa queue de cheval mais le pire vint quand elle du enlever sa culotte sous le regard de la secrétaire. Annie cogna à la porte, l'odeur de sa culotte déjà tout imprégnée de ses jus lui monta au nez. Sa chatte se crispa quand elle entendit Mr. Dickson lui intimer l'ordre de rentrer.

Elle referma la porte derrière elle et nerveusement elle vint s'asseoir en face de Mr. Dickson faisant attention de ne pas ouvrir les jambes. Mr. Dickson ouvrit l'interphone et avisa qu'il ne voulait pas être dérangé sous aucun prétexte. Annie remarqua la lumière rouge indiquant qu'il avait laissé l'appareil ouvert.

Bill se leva, il n'avait que sa chemise et sa cravate sur le dos. Elle se rendit compte que les choses iraient beaucoup plus vite que prévus quand qu'elle eut la preuve de son désir en plein face. Sûrement qu'il pouvait entendre son cœur battre dans sa poitrine, Une douleur irradia chacune de ses cuisses. Annie savait que tous avaient du entendre les deux claques que lui avait administré Mr. Dickson. Bill : Quand tu es en ma présence tu ne dois jamais refermer tes jambes. Annie : Bien monsieur.

Bill : Étant donné que je vais faire ton éducation tu m'appelleras Maître à l'avenir. Annie : Bien Maître. Bill tira sur le fond de la culotte pour en sentir l'arôme puis le glissa dans la bouche d'Annie. Bill : Déshabilles toi salope. Annie mouilla de plus belle, elle appréciait d'être traitée ainsi.

Bill : Wow je vois que tu as fait un beau travail j'aime une chienne lisse. Soudain Annie se sentit fière de plaire à son Maître. Bill la prit dans ses bras et la coucha sur son bureau, la tête près du micro. Bill : Il est temps que tu embrasses ton nouveau compagnon. Devant son hésitation Bill empoigna sa queue de cheval éliminant toute ambiguïté. Annie bécota l'énorme champignon violacé.

Bill : Bien mais maintenant utilise ta langue, c'est ça tout le long tu as beaucoup de talents salope. Hoummmmmmmmmmm Annie : Sluuuupppp sluuuuuppp sluuuuuup sa salive coulait sur sa joue mais Annie était au prise avec un désir sexuel qui la poussait à se donner comme une pute. Bill : Quand tu auras avalé ta collation je vais te brouter la chatte. Annie : Hummmmmm Annie n'avait jamais permit à Robert de venir dans sa bouche mais là elle était impatiente de gouté ce nectar des dieux, elle l'aimerait elle en était sur. Bill : Hooooooooouiiiiiiiiiiiiiiiiii ça vient salope ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Annie éprouvait des difficultés à tout avaler elle n'avait pas prévu une si grande quantité.

Dans son excitation Annie en laissa couler sur son visage. Assouvit temporairement Bill lui dit : Tu as mérité ta récompense. Il s'installa entre ses jambes et commença un travail en règle de sa chatte. Annie surexcitée commença ses vocalises Hooooooooooooooooo Haaaaaaaaaaa Ouuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii c'eeeeeesst booooooooon soudain elle réalisa que le micro était ouvert et d'un geste rapide le ferma. Bill vit sa manœuvre, il se releva, retira la ceinture de son pantalon. Bill: Ouvre le micro immédiatement chienne. Annie à contre cœur rouvrit le micro. Bill : Quand je laisse un micro ouvert c'est pour que tout le monde puisse partager ton plaisir maintenant ils vont apprécier ta première vrai leçon.

Bill : Couche-toi à plein ventre sur le bureau. Annie hésitait car elle savait trop bien ce qui allait suivre. Ses seins durcirent au contact du bois. Annie attendait les premiers coups mais Bill la faisait languir. Bill : Combien de coups as-tu mérités pour cette offense? Annie : 5 Maître Bill : Tu n'es pas raisonnable Annie, la première punition est toujours la plus importante, elle doit être inoubliable et comme tu as insulté plus de 26 personnes en les privant de tes chants je crois que 30 coups seraient plus appropriés. Annie commença à trembler.

Chlackkkkkk Annie : Ouchhhhhhhh Chlackkkkkkk ouchhhhhhhhh Chlackkkkkkkkk les coups pleuvaient sur le cul d'Annie pendant qu'elle criait à l'agonie mais Bill se montra intraitable quand ses joues eurent tourné au bleu il s'arrêta même si la limite n'était pas atteinte. 20 seraient suffisants pour cette fois. Annie était brisé elle tomba à genoux et baisa la main de son Maître pour son indulgence.

Des applaudissements se firent entendre de l'autre coté du mur.

Annie se coucha sur le bureau et attendit les faveurs de son Maître. Annie sentit le gland à l'entrée de sa chatte et ses lèvres s'ouvrirent devant le monstre. Annie respirait fort pour chasser l'inconfort. Bill : Détends-toi salope ce n'est qu'un mauvais moment à passer dans moins de 15 minutes tu vas gueuler pour que je te défonce. Annie n'appréciait pas cette dernière remarque. Force est d'admettre que depuis que la tête était passé Annie voyait bien que la douleur diminuait.

Bill prenait son temps, il perçu le mouvement avant-arrière des hanches d'Annie et savait que cette chienne blanche était en bonne voie d'aimer le noir. Bill poussa un peu plus loin. Annie :Hoooooooo Il accéléra Annie : Haaaaaaaaaa oui plus loiiiiiiiin Bill buta sur le col et Annie reprit ces litanies Hoooooooooooo encooooooooore Haaaaaaaaaaaaa dieu c'est booooooooooonnnnn Hoooooooooouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii je suis ta chienne Maîiiiiiitre. La fête fut interrompue par le téléphone.

Bill : Oui................ merde j'avais oublié ce rendez-vous. Donnez-moi une minute avant qu'elle entre. Bill ramassa le linge d'Annie et le poussa sous son bureau. Bill retira la culotte du cou d'Annie et la déposa sur le bureau.

Très vite Annie se retrouva à genoux sous le bureau de Bill. Alors qu'elle le suçait une personne entra dans le bureau et s'assit dans le fauteuil en face de Bill. Annie savait dès lors qu'il ferait une nouvelle victime. Elle savait que ses petits pieds étaient visibles pour l'inconnu mais ce qui lui importait était de faire un bon travail avec sa bouche car Bill continuerait à la baiser quand il aurait fini son entretien.

Bill : Bonjour je m'excuse j'avais oublié ton rendez-vous. L'inconnue : Ce n'est pas grave monsieur. Annie cessa de sucer mais Bill l'agrippa par la queue et lui fit comprendre de poursuivre. Provoquant quelques slupppppp de la part d'Annie. L'inconnu remarqua la culotte sur le bureau et dit : Il semble que j'ai interrompu un de vos cours particuliers. Bill : Ce n'est pas grave cela va être un plus pour son éducation. Bill : Vous connaissez ma façon de faire et vous avez quand même manifesté le désir de joindre notre équipe alors, Bill lui dit de se déshabiller puis quand elle fut nue, elle monta sur le bureau.

Bill lui glissa la culotte d'Annie autour du cou et inséra le fond de celle-ci dans sa bouche. L'inconnu la bouche salivant déjà sous la saveur du tissu s'assit face à Bill. Annie vit deux jambes pendent de chaque coté de son Maître. Au roucoulement qu'elle entendit elle savait bien que son Maître grignotait les seins de la nouvelle recrût.

Bill se retira de la bouche d'Annie et se leva. Il tira les jambes de la nouvelle sur ses épaules et la força à se coucher sur le bureau puis la pénétra sans plus attendre. Ouchhhhhhhhhh Hooooooooooooo Haaaaaaaaaaaaaa Voilà qu'Annie éprouvait de la jalousie. Son Maître prenait son plaisir avec une autre. Quand Bill sortit sa queue Annie la goba aussitôt, elle voulait donner plus de plaisirs à son Maître que cette salope.

Bill reprit la culotte et détacha le ruban de la queue de cheval d'Annie et s'en servit pour lui faire un bandeau pour les yeux. Bill reprit sa copulation et Annie attendit le retour du membre pour le sucer. Quand elle eu enfin sa chance elle l'engloutit au plus profond de sa gorge. Annie avait besoin de se faire pénétrer de nouveau et Bill le savait.

Bill lui posa la question : Alors salope tu aimes sucer et te faire bourrer la chatte?

Annie la gueule pleine répondit : whouiiiiiiiiiiiiiiii Bill la releva et se plaça derrière Annie la pénétrant en levrette.

Annie : Hooooooooooooooooooo au fooooooooooonnnnnnnd Bill l'empoigna par la queue de cheval et avança en guidant la bouche d'Annie sur la chatte en attente. Annie voulu s'y soustraire mais Bill lui administra une claque et quand Annie ouvrit grand la gueule pour lâcher un aiiiiieeeeee Bill lui appliqua la bouche sur la vulve gluante.

Bill : Tu vois chienne tu peux profiter des deux plaisirs simultanément. Devant les coups de queue de plus en plus fort de Bill, Annie commença à apprécier la situation si bien qu'ivre de jouissance elle lécha avec ardeur dégustant pour la première fois les sucs d'une chatte.

Bientôt elles chantèrent en duo Annie : Hooooooooooo Haaaaaaaaaaa dieu ouiii c'est boooooooooon encoooooooooreeeee

Marie : Hooooooooooo Haaaaaaaaaaa dieu ouiii c'est boooooooooon encoooooooooreeeee À l'unissons elles jouirent et éjaculèrent comme jamais cela ne leurs étaient arrivées.

Bill : Bon Marie vous êtes embauché

Annie : Noooooooooooooooonnnnnnnn Marie : Oouuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiii

Le choc passé Annie admit qu'elle avait aimé lécher la chatte d'une femme (sa sœur). Bill mit les choses au point, il ne tolérait pas aucune dérobade, elles étaient là pour obéir. Le trio reprit leur orgie Bill donna à Annie un chèque au montant de $6000.00 à l'ordre de son mari. Annie : Pourquoi ce chèque?

Bill : J'avais une entente avec Robert, il devait te convaincre de revenir au travail. Annie était furieuse, sa mauviette de mari l'avait vendu pour de l'argent mais il n'allait pas s'en sortir à si bon compte. Annie ne sut jamais qui avait reçu les autres $6000.00. Ce n'est que vers 9 heures qu'Annie et Marie entrèrent à la maison couvertes de sperme.

Robert fatigué par une journée à angoisser il s'était couché tôt. Il n'avait pas réussi à trouver le sommeil quand Annie entra dans la chambre. Robert : Mon dieu Annie dans quel état es-tu? Qu'est-ce qui t'es arrivée? Annie : Tu vois avec tes combines je suis retournée au travail et j'ai été embauchée. Maître Bill m'a donné ma première journée de formation, je dis Maître Bill car maintenant je lui appartiens. Toi tu n'as plus aucun droit sauf celui de me servir. Robert : Pardon Annie je suis désolé je ne voulais pas ça.

Annie : Il est trop tard pour les regrets et ne m'appelle plus Annie maintenant tu t'adresseras à moi en tant que Maîtresse. Comprit? Robert : Oui Maîtresse Annie : Je commence ton éducation ce soir. J'ai un chèque de $6000.00 de la part de notre Maître pour ta trahison. J'ai bien dit notre Maître car tu devras lui obéir comme moi. Bon maintenant tu vas me nettoyer comme un bon petit chien, si je suis souillée c'est à cause de toi. Robert : Oui Maîtresse, piteusement Robert déshabilla sa femme ou devrais-je dire sa Maîtresse. Quand elle ordonna de lui lécher la chatte Robert eu mal au cœur et recula mais quand elle fit signe de déchirer le chèque il se mit à la besogne.

Annie jouissait de voir son mari lécher le sperme de son Maître, sa chatte se contracta et rejeta une quantité impressionnante de semence. Robert faillit vomir mais Annie le prévint qu'il le paierait cher si cela arrivait. Annie : Tu es aussi bien de t'y habitué tout suite car dorénavant tu devras faire ma toilette chaque fois que je reviendrai de chez le Maître. Tu vas apprendre à aimer ça sinon je te ferai fouetter. Robert remarqua les marques de coup de ceinture et trembla à l'idée de subir le même sort. Robert empocha son chèque mais en paya le prix.

Robert apprit très vite son rôle et comme Annie et Marie rentraient tard chacune leur tour, Annie l'obligea à faire la toilette de sa sœur. Elle lui disait souvent qu'ainsi il prendrait gout au sperme mais la chose n'était pas aussi évidente pour Robert. Un soir Annie ramena le Maître à la maison. Bien sûr Robert du faire le service toute la soirée en petite culotte rose sous les moqueries d'Annie, Marie et Bill. Robert regarda Annie et Marie se faire baiser par le Maître. Bill décida d'obtenir le seul trou que Robert n'avait jamais eu droit.

Bill obligea Annie à se mettre à quatre pattes et força Robert à lui lécher l'anus afin de la préparer. Robert n'en était pas à sa première fois, dernièrement Annie l'avait aidé à parfaire sa technique. Après un certain temps Bill prit position derrière Annie et attrapa Robert par les cheveux et l'obligea à garder sa langue près du trou. Bill volontairement glissait sa queue sur la vulve, caressait l'anus pour finir sur la langue de Robert. Après quelques allées venues, une petite tape derrière la tête fit comprendre à Robert l'intention du Maître. Docilement Robert ouvrit la gueule et il eut droit pour la première fois de sa vie une bite dans sa bouche. À la troisième fois Bill demeura dans la cavité buccale et une simple pression sur sa nuque et il commença une succion. Bill : Hummmm beau travail garçon. Regarde Annie comme il fait bien ça. Annie tourna la tête et vit son mari avec la moitié d'une bite en bouche complètement dévoué à sa tâche.

Maintenant qu'elle était bien lubrifiée Bill appuya son gland sur la petite ouverture, sous la pression le pourtour devint blanc puis un pop et il était bien au chaud prêt à prendre possession de ce passage interdit jusqu'à lors. Annie haletait devant cette première intrusion mais lentement elle relaxa son sphincter et une chaleur apparue donnant naissance au plaisir. Annie n'avait jamais cru possible un orgasme anal mais elle devait se rendre à l'évidence, elle trouvait agréable d'être ramoné de cette manière. Annie : Hoooooooo hummmmmmm ouiiiiiiiiiii plus fort Maître. Bill augmenta la cadence et bientôt Annie éclata dans un orgasme foudroyant. Annie : Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa Hooooooooooooooooooooooooooo Houuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu Annie chancela et obligea Bill à sortir, celui-ci agrippa Robert et le força à gober sa queue. Robert eut un haut le cœur et faillit régurgiter quand Bill se déversa dans sa bouche. Difficilement il avala l'offrande. Bill : Nous allons devoir t'aider à corriger cette mauvaise habitude mon petit cocu.

Robert était humilié par le terme cocu mais c'était bien ce qu'il était devenu. Annie et Robert reçu une invitation pour une soirée boule de neige dans un club privé. Annie était entrain de se préparer pour la soirée quand Robert entra dans la chambre, sa queue se manifesta quand il aperçut le petit cul d'Annie dans un minuscule G-string. Mon chéri ne t'énerve pas comme ça pour rien, il ne t'appartient plus, tu le sais bien c'est maintenant un terrain de jeu pour noir maintenant. Annie avait préparé le linge de Robert et quand il voulu s'habiller il trouva une petite culotte rose avec des bas nylons et une jarretière comme dessous. Robert : Mais chéri tu n'as pas vraiment l'intention que je porte ça pour sortir. Annie : Ce sont les consignes du Maître Robert mais avant de les mettre je dois te mettre ceci. Robert fut effrayé quand Annie s'approcha avec un objet en plastic clair et s'empara de son pénis et procéda à l'ajustement puis ferma le tout avec un petit cadenas.

Robert : S.V.P. chéri enlève-moi ça. Annie : Je ne peux pas c'est le Maître qui a la clé. Il m'a dit qu'il te l'enlèverait à la fin de la soirée si tu t'es bien comporté sinon tu devras le garder un mois. À contrecœur Robert se résigna à se vêtir. Trente minutes plus tard ils étaient sur leur départ et Robert effrayé à l'idée de ce que le Maître avait préparé pour la soirée conduisait lentement. Annie : Plus vite Robert on va être en retard et tu sais que Bill n'aime pas attendre.

Annie et Robert entrèrent dans le club, le portier les installa à une table surélevée donnant une vue d'ensemble de l'intérieur. Robert sous la consigne du portier du retirer son pantalon non sans avoir mit Annie en colère par son hésitation. Il remarqua une banderole sur le mur indiquant Soirée boules de neige bien venu à tous nos membres. Robert : Excusez monsieur mais que signifie Soirée boules de neige? Le portier : C'est une surprise mais vous allez l'apprendre à la fin de la soirée soyez sans crainte c'est une activité pour le couple. Robert était content car il y avait longtemps qu'il n'avait pas joué avec sa femme.

Annie remarqua que le peu de femmes présentent dans le club étaient blanches par contre il y grouillait une bonne quantité d'hommes noirs, seul Robert était le représentant de la race blanche. Un brouhaha se fit entendre quand un adonis noir entra dans la salle. De ses 6'8''pieds 275lbs il ne mit pas longtemps pour repérer Annie. Annie avait de la difficulté à garder son regard loin de lui. Quand il se leva et se dirigea vers leur table la chatte d'Annie se mit à couler.

Report Story

byMaitrePol© 5 comments/ 18997 views/ 1 favorites

Share the love

Report a Bug

Suivant
2 Pages:12

Forgot your password?

Please wait

Change picture

Your current user avatar, all sizes:

Default size User Picture  Medium size User Picture  Small size User Picture  Tiny size User Picture

You have a new user avatar waiting for moderation.

Select new user avatar:

   Cancel