tagNon Consentement / À contre-cœurA la botte de ses élèves

A la botte de ses élèves

byCoulybaca©

A la botte de ses élèves

(Teacher Upskirt Shows)

Coulybaca / Georges VI

Déclaration : Cette histoire est une oeuvre de fiction. Dans la réalité, tout acte sexuel non consenti est illégal et immoral et condamné par l'au-teur.

Tous les personnages de cette fiction ont plus de dix-huit ans.

CHAPITRE 1

Kurt concocta son plan pendant plusieurs semaines.

Il en avait eu l'idée initiale en regardant "Vos vidéos" un site Internet qui publiait des petites vidéos prises par des élèves sur leurs portables présentant des enseignants de différents niveaux perdant leur contrôle devant des étudiants turbulents.

Kurt et ses amis, Léo, Rod et Jake, trouvaient ces petits films extrême-ment marrants et brûlaient d'en faire autant.

Puis ils trouvèrent de plus en plus de vidéos représentant des profs déambulant de le campus ou grimpant dans leurs voitures.

Très ennuyeux, mais cela fit penser Kurt à madame Fine, sa prof d'an-glais.

Madame Fine avait longtemps été un sex-symbol pour ses étudiants de 18 ans et plus, chaque année des classes renouvelées bavaient de convoitise pendant 7 mois sur ses charmes qu'elle exposait en paradant dans la classe.

Une adorable petite prof, mariée et mère d'enfant qui portait ses cheveux bruns courts et avaient de longues jambes de rêves, c'était une des femmes les sexy, les plus classieuses que puisse imaginer Kurt.

Quelque profs plus jeunes avaient de plus grosses poitrines, mais elle respirait l'élégance et la sensualité comme aucune femme de l'établis-sement.

Kurt se masturbait souvent en évoquant de sordides aventures avec cette prof qu'en rêve, il traitait comme une pute.

Kurt et ses amis ne faisaient pas partie des meilleurs élèves, en fait ils accumulaient les consignes, les mauvaises notes, les actes d'insubordi-nation, et autres méfaits aux yeux de l'université.

Depuis leurs tendres années ils s'encourageaient les uns les autres se poussant à commettre méfaits sur méfaits.

D'une manière ou d'une autre ils devaient être diplômés au printemps, mais leur comportement individuel et collectif, leurs constantes insolences et insubordinations avaient braqué des dizaines de profs et d'administrateurs, chaque année ils leur avaient monter la tension artérielle et ils prenaient plaisir à les vexer en cours.

Quelqu'un avait commis l'erreur de les placer tous quatre dans la même classe, avec d'autres mauvais éléments dans une classe d'aînés dont madame Fine était la prof principale.

Kurt pensait qu'il n'y avait pas grand risque quand il a commencé à filmer madame Fine, sur son portable, pendant ses heures de classe.

Une fois obtenu plusieurs rushs de ses jambes et de sa poitrine, il se fit plus hardi la suivant dans le couloir pour filmer sa démarche chaloupée, elle portait un chemisier échancré et, lorsqu'elle se penchait pour aider un de ses élèves, on apercevait le liseré de son soutien gorge blanc.

Bientôt Kurt posséda un nombre important de rushs de sa prof favorite, sur lesquels il se branlait.

Bien sur il montrait ses vidéos à ses potes qui convoitaient tous la somp-tueuse madame Fine.

Un jour Jake suggéra de publier les rushs les plus érotiques sur le site "Vos vidéos" pour les partager avec tout le monde.

- "J'y pensais justement ....." répliqua Kurt à Jake et ses copains. ... Mais c''n serait fini si l'on se faisait pincer ...... Pourquoi mettre fin à une opération si plaisante?..... Je suis en train de chercher com-ment filmer ses petites culottes ...."

- "Nous pourrions la faire chanter si on détenait des vidéos de ses fesses juste couvertes d'une affriolante petite culotte.!..... On la menacerait de déposer la vidéo sur "Vos vidéos" si elle refusait de nous obéir!....." suggéra alors Léo qui avait le niveau le plus bas en anglais.

Cette même nuit, Kurt se branla à nouveau en regardant les vidéos de madame Fine, il repensait à ce que lui avait suggéré Léo.

- "Si seulement il parvenait à filmer madame Fine dans des situations embarrassantes!.... Succomberait-elle à un chantage?......"

C'était bien joli tout ça et surtout risqué mais l'idée lui plaisait, il ne parvenait pas l'effacer de son esprit, il se pourlécha les babines les jours suivant à l'idée d'exercer un chantage sexuel sur la ravissante madame Fine, il l'obligerait à se livrer à des actes salaces, à lui faire des cajoleries!

Bientôt ses fantasmes débouchèrent sur un plan construit.

- "Si seulement on pouvait la pousser à faire quelque chose qui la déconsidérerait!....." Proposa Kurt à ses 3 copains.

- "Nous avons emmerdé quantité de profs au cours des années, et ils régissaient parfois de manière totalement inconsidérée; ...."

- "On pourrait la pousser à gifler un de ses élèves ou quelque chose dans ce genre!...."

- "Je ne pense pas que madame Fine puisse en venir un jour à gifler un de ses élèves!....."

- "Ce n'est pas vraiment une peau de vache, mais elle tient bien en mains ses classes ...."

- "Elle n'est pas née de la dernière pluie!...."

- "Elle ne se contrôle pas tout le temps!.... » insista Jake. "Je l'ai dé-ja vue perdre son sang froid!..... »

- - «Si on parvient à la pousser à bout, elle est à nous!... » se marra Kurt jubilant à cette idée."

- "Parfois, elle part comme une fusée!....."

Kurt pensait qu'il n'y avait pas une chance sur mille pour que cela mar-che, mais, quelques jours plus tard alors qu'ils avaient été particulièrement perturbateurs, elle laissa partir nombre d'élèves à la sonnerie de la cloche mais en retint un petite douzaine.

Ils étaient assis face à leur prof courroucée, rouge de colère, elle les en-gueula assez longuement les menaçant de leur mettre une consigne - Kurt filmait discrètement la scène.

Rod qui était assis au premier rang, face à la prof vociférante savait que Kurt filmait l'algarade, cette scène répondait à leurs espoirs les plus se-crets, il décida alors d'exaspérer la prof.

Il commença par lui sourire ironiquement tenant un discours d'une rare arrogance qui renforça encore la fureur de madame Fine.

Son teint vira au cramoisi lorsqu'elle réalisa qu'elle ne les intimidait pas le moins du monde et que Rod se payait allégrement sa tête.

Rod avait posé la main sur sa fourche et se caressait lentement la bite au travers de son jean jusqu'à bander comme un âne, il se passait la langue sur les lèvres en un signe non équivoque, d'une rare grossièreté.

Kurt ne pouvait pas filmer son attitude, mais madame Fine savait pertinemment que c'était une provocation d'ordre sexuel, et comme il ouvrait la bouche en grand tortillant sa langue pour évoquer une caresse sexuelle buccale elle perdit son self-control et le gifla de toutes ses forces.

- "Tu n'es qu'un sale bâtard!...." lui jeta-t-elle ce faisant.

Léo et Jake rire discrètement.

Kurt en fit de même, mais il se concentrait sur la scène qu'il filmait, ne voulant pas laisser échapper un détail de la fureur de cette prof expéri-mentée s'en prenant physiquement à un de ses élèves.

- "Fichez moi le camp!...... Dehors!...... Vous n'êtes que des petites merdes ...." hurlait madame Fine hors d'elle.

Ils se levèrent d'un même mouvement et se dirigèrent rapidement la porte, déjà madame Fine avait repris ses esprits et s'excusait auprès de Rod

- "Je suis désolée de t'avoir giflé Rod, mais tu m'as exaspéré ..." marmotta-t-elle sourdement.

- "Tu vas t'en mordre les doigts ...." ricana Rod en franchissant la porte.

CHAPITRE 2

C'était trop beau pour être vrai, pensait Kurt, alors qu'il téléchargeait la séquence sur son Pc et la visionnait.

- "Je vais affoler madame Fine avec ce clip!..... Un clip o* on la voit invectiver et frapper un de ses élèves!..... Qui de plus semble assis silencieux et passif, face çà elle!....." Kurt était décidé à lui mettre le feu.

Mais qu'allait-il en faire?

Depuis qu'il avait eu affaire à d'autres profs tout au long ce l'année, Kurt avait développé un profond sentiment d'amour/haine à l'égard de ma dame Fine ... C'aurait pu être une salope anonyme, juste un visage dé-testé, mais il en était amoureux!....

Il pouvait la faire chanter!...... Lui extorquer de l'argent!..... De bonne notes!......

Elle paraissait chaude!...... Peut-être bien que ses sens la titillaient?.....

Kurt développa ses pensées et les confronta à celles de ses copains.

Le soir même, utilisant un pseudonyme anonyme il envoya un message sur sa boite mail avec un clip extrait des rushs filmés en classe et un commentaire énigmatique.

- "Madame Fine regardez bien ce clip et n'en dite rien à personne, je vous recontacterai "......."

Kurt patienta une paire de jours, assez longtemps pour être sur que ma-dame Fine avait ouvert sa boite aux lettres et visionnait son premier en-voi.

Il lui envoya un nouveau message

- "As-tu apprécié ce clip?......Aimerais-tu qu'on l'envoie sur "Vos Vi-déos" ... Réponds moi par oui on non!....."

Tard dans la nuit, Kurt jeta un oeil sur sa boite aux lettres, son coeur bondit lorsqu'il vit que madame Fine lui avait répondu.

Sa réponse était brève mais claire!

- « Non ..... Je vous en prie ..... Ne montrez cela à personne!.... Je suis désolée que cela ait pu arriver!...."

Kurt lui retourna une réponse menaçante.

- "Nous savons tous que cette vidéo ruinerait ta vie si on la diffusait, n'est ce pas?.... Tu pourrais te chercher un autre boulot!..... Inutile d'argumenter!....."

Quelques instants plus tard, une nouvelle réponse de sa prof d'anglais lui parvint.

- "Que me voulez vous?...."

- "Tout d'abord que tu nous donnes des notes au dessus de la moyenne ...."

- "Qui êtes vous?...... A qui dois je mettre de bonnes notes?......"

Voulait-elle se plier à leur chantage ou seulement connaître leurs noms se demandait Kurt

- "Tu ne sauras pas pour l'instant qui nous sommes, bien que tu doi-ves le suspecter, sans en être sûre!...."

- "Ce semestre tu mettras de bonne notes à tous tes élèves!...."

Les mails se succédaient rapidement, puis il y eut une pause, Kurt déci-da de se coucher, mais il se releva deux heures plus tard et ouvrit à nouveau sa boite aux lettres. Il y trouva un nouveau massage de sa vic-time.

- "Que voulez vous d'autre?..... De l'argent?....."

- "L'argent ne nous intéresse pas!...... Possèdes tu un string?....."

Pas de réponse. Kurt renvoya un message une demi heure plus tard.

- "Tu ferais mieux de me répondre!..... C'était une simple question .....Possèdes tu des strings?..... Jusqu'ici on t'as toujours vu porter des maxi culottes!...."

La réponse lui parvint rapidement.

- "Oui ....."

- "Tu en mettras un demain pour faire classe!.... Avec ton sweater bleu et des caleçons bleus marine, pas de petite culotte, pas de veste!....." lui intima Kurt

- "Ne fais pas l'erreur de me désobéir ... Je ne te donnerai pas de seconde chance et tu t'en mordrais rapidement les doigts!......"

Sur ces mots, il retourna dans son lit.

CHAPITRE 3

Le lendemain , Kurt guettait l'arrivée de madame Fine. Il se tenait dans le couloir séparant les classes.

Bordel! Elle portait son sweater bleu et un caleçon bleu marine. Ca mar-chait!.....

Il se mit à bander comme un âne.

Mais qu'en était-il du string?.....

Il ne voyait aucune marque sous son caleçon, mais il ne pouvait pas en être sur.

Est ce qu'elle portait bien un string noir sous son caleçon, il semblait bien que oui!

Ce n'est que lors de sa septième heure de cours que la question du string fut réglée.

Madame Fine pénétra dans sa salle de classe une pile de papiers en main, elle se pencha sur son bureau pour les déposer, exposant ainsi la ceinture de son string.

Ce ne fut qu'une fois les élèves bien installés à leurs places que Kurt put prendre une courte vidéo de la ceinture du string de madame Fine qui dépassait de son caleçon, alors qu'elle était assise à son bureau.

Le soir même, Il envoya un nouveau message à sa prof obéissante la félicitant ironiquement.

- "C'est très bien, madame Fine, t'étais très sexy avec la ceinture de ton string débordant de ton caleçon ..... Tu devrais mettre des strings tous les jours!...... Continue à te montrer docile et on gardera pour nous la cassette qui ruinerait ta vie!..... Quel est ton numéro de téléphone?...... NE ME FAIS PAS ATTENDRE!......"

La minute suivante la réponse de madame Fine lui parvenait :

- "555-555-1212 ......"

- "Sais tu te servir des SSM?....."

- "Oui ...."

- "Très bien .......Lundi tu mettras un string de couleur pour venir en classe ... Si tu n'en as pas, achètes en un!......Tu le porteras sous ta courte jupe à carreaux avec un polo rouge ...... Dès que tu en-tameras ta septième heure de classe, garde un oeil sur l'écran de ton portable, met le en "vibration" et LIS MES MESAGES IMME-DIATEMENT!.... Si tu ne COOPERES PAS TOTALEMENT, ton clip sera diffusé sur Internet dès la nuit de lundi!...... C'EST BIEN COMPRIS MADAME FINE?....."

Elle se contenta de répondre Oui.

Le lundi, ses trois copains rapportèrent à Kurt que madame Fine portait sa courte jupe écossais et un polo rouge.

Kurt lui envoya un message la questionnant :

- "Qu'est-il prévu au programme de la septième heure?...."

Elle répondit quasi immédiatement :

- "Révision du chapitre 12 ..... Puis travail personnel ......"

- « C'est bon ... N'oublie pas de garder ton portable à portée de main!...... » Kurt était impatient de se retrouver en dernière heure.

Dès qu'ils eurent pénétrés dans la classe, madame Fine posa ses pa-piers sur son bureau exposant aux yeux de tous les lanières de son string s'enfonçant dan sa raie culière.

Bordel, c'était trop facile!.....

Pendant un bref instant elle oublia de tenir son portable prêt à recevoir des SSM, mais elle s'en rappela dès le démarrage de l'heure de cours.

- "Assieds toi sur ton bureau pendant l'appel ..... Garde ton portable ouvert le long de tes livres!...."

Kurt vit madame Fine obtempérer, disposant son portable de façon à lire facilement son écran, alors qu'elle s'asseyait sur son bureau pour faire l'appel.

Sa courte jupe dévoilait ses longues jambes jusqu'à mi-cuisses.

- "Croise les jambes!...." lui ordonna t'il.

Elle jeta un bref coup d'œil sur l'écran de son portable et croisa la jambe droite sur la gauche, exposant une large bande de chair nue.

Il ajouta quelques instants plus tard :

- "Fais remonter ta jupe plus haut ...... Encore plus haut!....."

La jolie prof d'anglais hésita un instant puis se tortilla sur son bureau fai-sant remonter sa jupe au haut de ses cuisses, elle leur exposait mainte-nant l'intégralité de ses cuisses.

- "Repousse tes papiers, il entravent la vue!....."

Madame Fine repoussa livres et cahiers sur le coté et posa son portable sur la pile, leur offrant une vue totalement dégagée de tout obstacle.

- "Bordel que tes jambes sont sexy ... Décroise les maintenant!......"

Elle obéit docilement cherchant à serrer ses cuisses l'une contre l'autre, exposant un bref instant le fond rouge de sa petite culotte.

- "Laisse remonter ta jupe!...... Ecarte tes cuisses!...."

Elle ne les sépara que de quelques centimètres, mais comme sa jupe était retroussée à sa taille, elle exposait son fond de culotte à quelques privilégiés.

- "Ecarte plus ...... " elle hésita encore et finalement se résigna à les écarter d'une trentaine de centimètres, maintenant c'est quasiment toute la classe qui avait les yeux rivés le fond rouge de sa petite culotte.

- "PLUS ENCORE!...."

Le visage de madame Fine était aussi rouge que le jour où elle avait giflé Léo, elle soupira misérablement et écarta ses cuisses en grand offrant à tous la vue totale de son fond de culotte qui moulait avec obscénité sa moule.

Même Kurt assis au fond de la classe distinguait clairement la forme de son chaton de plus, une touffe de poils noir s'échappait par son entre-jambe.

- "FANTASTIQUE ... QUEL SPECTACLE!....... Reste ainsi pendant les prochaines quinze minutes!....."

Sur ces mots Kurt cessa d'envoyer ses consignes et filma la scène sur son portable, prenant un clip sexy de sa sensuelle prof d'anglais exposant visiblement sa petite culotte à la totalité de ses élèves, ses longues jambes se balançant de part et d'autres leur offrant différents angles de vue.

Kurt filma ensuite les visages expressifs de quelques élèves reluquant ses charmes avec convoitise, l'atmosphère était tendu, la voix de madame Fine révélait sa confusion ainsi qu'une certaine difficulté à se concentrer alors qu'elle entamait son cours.

Aux environs de la mi classe madame Fine compléta son exhibition, sans aucun ordre écrit, elle se releva, se tourna vers le tableau et tendit le bras pour inscrire des consignes au tableau, retroussant sa jupe à la taille tout en agitant lubriquement son postérieur uniquement

Comme elle le faisait parfois elle décida que chaque étudiant devait rédiger un paragraphe et lui amener au bureau pour qu'elle le lise.

Sur ces mots l'adorable prof d'anglais s'assit le visage empourpré alors qu'ils rédigeaient tous le petit paragraphe réclamé.

Madame Fine se tint la tête entre les mains pendant cinq bonnes minu-tes, c'est alors que ses élèves s'approchèrent du bureau leur exercice écrit à la main. semblant plus relaxée, elle répondit aux questions les plus pressantes.

La classe commença à s'agiter, les étudiants parlant entre eux, mais madame Fine n'intervint pas.

Kurt vit Jake s'approcher d'elle. Il se tenait près du bureau attendant qu'elle en eut fini avec la fille qui le précédait.

Il le rejoignit se postant aux cotés de madame Fine, ils avaient les yeux braqués sur son fond de culotte et se sourire avec connivence.

En fait ils savouraient leur succès : ils avaient obligé leur adorable prof d'anglais à exposer ses charmes à tous.

Léo les rejoignit et ils se postèrent tous les trois autour d'elle alors qu'elle en terminait avec la jeune élève.

Léo sortit son portable et filma alternativement les expressions de Kurt et Jake reluquant le fond de culotte de la savoureuse jeune femme qui ex-posait largement le fond de son string aux yeux de tous.

Une fois la fille partie, Jake lui tendit sa feuille.

Madame Fine braqua ses yeux sur Kurt et Léo, mais retourna rapide-ment son attention vers Jake qui s'accroupissait à coté d'elle et lui mon-trait son devoir.

Il posa son bras droit sur le dossier de sa chaise elle dut se pencher en avant.

Il descendit alors sa main lui caressant le bas du dos, son sweater ayant remonté lorsqu'elle s'était penchée en avant il disposait d'une bande de chair nue.

Au grand étonnement de Kurt, madame Fine sembla ne prêter aucune attention à la caresse indiscrète de son élève, il filma Jake lui caressant le bas du dos.

Voyant cela Léo se posta au coté droit de madame Fine, se pencha et tira sur la lanière de son string qui dépassait de sa jupe.

Il posa sa main sur sa hanche s'émerveillant de ce qu'il pouvait faire im-punément alors que Kurt filmait son exploit.

Jake sentant que Léo jouait avec la lanière du string de madame Fine se fit plus audacieux et glissa la paume de sa main sous sa jupe accrochant du pouce l'ourlet alors que ses quatre autres doigts inventoriaient ses trésors.

Léo voyait ce que faisait Jake, il batailla avec lui insérant à son tour sa main sous ses jupes lui pelotant hardiment les fesses.

Finalement madame Fine se redressa et tenta de se saisir de la main de Léo pour la sortir de sa jupe sans jamais se retourner, mais elle dut abandonner la bataille.

Elle ne fut sauvée de leurs caresses que lorsque Kurt interrompant ses prises de vue leur signala l'arrivée d'une jeune étudiante, ils quittèrent alors son bureau.

Lorsqu'elle vit s'approcher Rod madame Fine décida qu'elle serait plus en sécurité face à la classe que cachée derrière son bureau, aussi se leva-t-elle se promenant de droite à gauche sur son estrade, tout en véri-fiant le travail de ses élèves.

Mais elle se trouva désarmée lorsque se penchant pour aider une fille des rangées du fond à se lever, juste à coté de Kurt elle se trouva à sa merci.

Report Story

byCoulybaca© 3 comments/ 149247 views/ 4 favorites

Share the love

Report a Bug

Suivant
5 Pages:123

Forgot your password?

Please wait

Change picture

Your current user avatar, all sizes:

Default size User Picture  Medium size User Picture  Small size User Picture  Tiny size User Picture

You have a new user avatar waiting for moderation.

Select new user avatar:

   Cancel